Bulletin des sciences historiques, antiquités, philologie, Volume 19

Front Cover
Treuttel et Würtz, 1831
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 97 - Si la société trouva soi» expression dans la littérature , cette littérature dut offrir deux caractères distinctement tranchés : l'une fut à l'usage des cours et des châteaux , l'autre à l'usage de la bourgeoisie et de la populace : la première élégante , harmonieuse et délicate; la seconde rude, grotesque et grossière. Les deux genres cependant avaient chacun leur mérite ; mais les manuscrits, en nous les offrant réunis, quelquefois dans un même volume et toujours sur les mêmes...
Page 111 - La mine est à peine entr'ouvertc , et pourtant chaque jour amène la publication de quelque manuscrit jusqu'alors ignoré. A la suite du roman du Renard ont paru, sous vos auspices , et notre premier opéra comique (le Jeu de Robin et Marion ), et notre premier drame (le jeu d'Adam le bossu d'Arras). M. de Roquefort a, de son côté, offert en tribut les poésies de Marie de France, et M. Crapelet le gracieux roman du Châtelain de Coucy. MF Michel , non content d'avoir publié le roman du...
Page 100 - Mais , à défaut d'historiens , il faut que chaque grande époque inspire des poètes , e\ quand les sages négligent d'arranger l'histoire dont ils sont les témoins , le peuple contemporain en prépare la poésie; sa grande voix, naturellement crédule et franchement admiratrice , retentit seule dans le siècle suivant, et, proclamant la gloire des pères , y réveille l'imagination, la verve et l'enthousiasme des enfans. C'est ainsi qu'Homère chanta deux siècles après la guerre de Troie ;...
Page 103 - Gerars de Roussillon. Il est bien entendu qu'il n'arrivait jamais de réciter tout entier un de ces poèmes ; mais comme la plupart renferment les récits les plus variés , descriptions de combats, de chasses et de mariages ; scènes de cour , de conseil et de château, les auditeurs choisissaient les épisodes et demandaient les couplets qui leur plaisaient davantage. Voilà pourquoi chacun de ces couplets forme un récit clair et complet , et pourquoi l'on reprend ordinairement au commencement...
Page 105 - Et par conséquent l'on n'a fait remonter leur composition qu'à la fin du douzième siècle , et même seulement au treizième. Ces diverses opinions ne peuvent soutenir une discussion sérieuse. Quand on objecte l'invraisemblance des récits , on confond des ouvrages qui n'ont pas entre eux de rapport ; c'est-à-dire les traditions bretonnes et les chansons de geste françaises. Les premières , fondées sur les merveilles du saint Graal , ne contiennent en effet que des aventures plus ou moins...
Page 99 - Witikind se soulève dix fois, Charles dix fois passe le Rhin et le met en déroute : puis, voilà tout. Cependant l'empereur avait des lieutenans, des compagnons de gloire, des émules de génie; nulle part on ne trouve la mention de leurs services : à peine si quelquefois on reconnaît leurs noms. Il a fallu des chansons vulgaires, dépourvues de toute autorité historique , pour nous transmettre les preuves de leur vieille renommée. Au reste, de ce que les anciennes chansons de geste comblent...
Page 205 - ... le fond de l'édifice, tandis que le devant avance beaucoup dans la plaine. Le sol est une plate-forme taillée dans le roc et dont les quatre côtés répondent aux quatre points cardinaux ; la position et la nature du terrain, utilisées par l'architecte, donnent à l'édifice l'aspect d'un amphithéâtre qui représente trois terrasses élevées les unes au-dessus des autres.
Page 112 - La plupart des manuserits lui donnent le surnom de Roi, et M. de Roquefort pense qu'il le dut à la couronne que l'un de ses ouvrages avait obtenue dans un puy d'amour, tandis que les savans auteurs de l'Histoire littéraire de la France préfèrent supposer qu'Adenès dut ce titre à la justice de ses contemporains et à la supériorité de son talent poétique . J 'osera i n'adopter aucune de ces deux opinions.
Page 94 - ... de difficultés philologiques. Et puis, le roman de Berte, tout inférieur qu'il soit à plusieurs autres romans plus longs du douzième siècle , comme Raoul de Cambrai , Guillaume au court nez , ou Garin le Loherain , le roman de Berte offre cependant encore un intérêt de curiosité très- vif pour les hommes de nos jours. Ajoutez que le fond du récit se rapportant à la fin du règne de Pepin le Bref, a par conséquent l'avantage d'ouvrir la série des tableaux dont le huitième et le neuvième...
Page 103 - Romans monorimes aient été faits pour être chantés et accompagnés de là viole , de la harpe ou de la guitare , c'est ce dont il n'est pas permis de douter, après avoir étudié notre ancienne littérature; et cependant, c'est ce qui ne paraît pas encore avoir été remarqué.

Bibliographic information