Le st. suaire de Lirey-Chambéry-Turin et les défenseurs de son authenticité

Front Cover
A. Picard et fils, 1902 - Chambéry - 41 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 31 - Troyes ; des pillards, gens de sac et de corde, parcourent les campagnes et jettent partout l'effroi. Dans ces conjonctures, les chanoines de Lirey confient ce qu'ils ont de plus précieux dans le trésor de leur église à Humbert, comte de la Roche (i), seigneur de Villersexel et de Lirey, gendre et successeur de Geoffroy II de Charny.
Page 11 - Troyes et un pape, ont eu beau déclarer publiquement que ce ne pouvait être le vrai Suaire du Seigneur, rien n'a pu prévaloir contre la légende et, aujourd'hui encore, il se trouve de pieuses gens pour fermer les yeux à l'évidence des textes et défendre l'authenticité de. cette prétendue relique. M. l'abbé Chevalier a donné un salutaire exemple en s'élevant contre de pareilles croyances. Son mémoire est un modèle de saine critique et de ferme bon sens. Je le recommande aux méditations...
Page 7 - l'intelligence de la vraie science » fait défaut à quelqu'un, c'est à coup sûr à tous ceux qui, dans l'étude des documents, ne savent pas faire abstraction d'opinions arrêtées et le plus souvent préconçues... L'Etude critique... est un bon livre, dont on ne saurait trop recommander la lecture ; il est écrit par un savant qui sait être parfois amusant et qui manie l'ironie de façon redoutable pour ses adversaires.
Page 3 - L'auteur, dit le compte rendu, avait communiqué un résumé de ce travail au dernier congrès des Sociétés savantes. Tous ceux qui l'avaient entendu avaient été frappés de la solidité des arguments invoqués pour démontrer la fausseté du Saint Suaire de Turin. Les textes que M. le chanoine Ulysse Chevalier a joints à sa dissertation ne peuvent laisser le moindre doute dans l'esprit des lecteurs. Nous y suivons année par année, pour ainsi dire, les vicissitudes de cette relique depuis...
Page 10 - ... efforts heureux et continus qu'il ne cesse de faire pour imprégner d'un esprit de loyale et courageuse critique les travaux qui louchent aux choses religieuses. Son essai sur le prétendu saint suaire de .Turin est au premier rang de ces fortes études, où l'auteur simplement cherche la vérité Après cette courte analyse des deux ouvrages envoyés au concours par M. le chanoine Chevalier, je dois ajouter qu'ils ne sont eux-mêmes que des fragments de l'une des grandes entreprises, de l'une...
Page 1 - ... trentaine, dont quelques-uns sont des plus intéressants. Il s'est empressé d'en publier le texte, précédé d'une étude qui est définitive, et après laquelle il ne reste plus qu'à proclamer « à haute et intelligible voix », comme le voulait le pape Clément VII : Haec figura....
Page 11 - Paris, 1901, in-4", p. 7-8. A la séance publique annuelle, tenue par l'académie, le i5 novembre, sous la présidence de M. le comte de Lasteyrie, celui-ci a formulé ainsi son appréciation : Les deux secondes médailles du concours des Antiquités nationales ont été données à M. l'abbé Ulysse Chevalier et au P. Mandonnet. Le premier est un érudit dont l'infatigable ardeur est bien connue de quiconque s'occupe d'études sur le moyen âge. Il a entrepris, sous le titre de Bibliothèque liturgique...
Page 38 - Souaire. lettre précédente). 1449. Quoddam linteum, in quo egregie miro artificio depicta fuerat forma corporis Domini nostri Jesu Christi, cum omnibus lineamentis singulorum membrorum, tamquam ex recentibus vulneribus et stigmatibus Christi pedes et manus et latus videbantur rubore sanguinolento intincti. 1449. Le sainct Suaire de Nostre Seigneur Jhesucrist. 1457. Sancti Sudarii. 1457. Sanctum Sudarium seu sanctuarium. 1458/9. Le sainct Suaire de Nostreseigneur Jhesucrist.
Page 40 - RP décline ma proposition de soumettre un coin du Suaire à une analyse chimique, qui permettrait peut-être d'apprécier s'il ya des traces de sang ou de peinture : ce serait à la fois inconvenant et inutile : inconvenant, la conviction des évêques et des fidèles étant bien arrêtée sur sa qualité d'original ; inutile, car le sang ancien ne donnerait pas de résultat (p. 147). Soit pour cette dernière raison, mais l'application d'un réactif nous édifierait dans un sens ou dans l'autre...
Page 10 - XIIIe siècle; études critiques et Documents inédits. L'Académie connaît l'œuvre imposante et prodigieusement variée de M. le chanoine Ulysse Chevalier. Elle sera heureuse de donner un nouveau témoignage de sa haute estime à ce savant et de lui dire ainsi combien elle lui est reconnaissante des efforts heureux et continus qu'il ne cesse de faire pour imprégner d'un esprit de loyale et courageuse critique les travaux qui touchent aux choses religieuses. Son essai sur le prétendu saint suaire...

Bibliographic information