Droits et devoirs des laïques dans la situation présente des églises réformées de France

Front Cover
C. Meyrueis, 1864 - 173 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 160 - Cela va bien , bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je t'établirai sur beaucoup ; entre dans la joie de ton Seigneur.
Page 63 - Il est vrai ; il ya, de nos jours, dans le peuple, bien des pères, des mères, des enfants qui se croient incrédules et se moquent fièrement des miracles : suivez-les dans l'intimité de leur demeure, dans les épreuves de leur vie; que font ces parents quand leur enfant est malade, ces cultivateurs quand leurs récoltes sont menacées, ces matelots quand ils flottent sur les mers en proie aux tempêtes? Ils lèvent les yeux au ciel, ils prient, ils invoquent cette puissance surnaturelle que vous...
Page 63 - ... hommes et les instincts immuables qui président à leur vie! Il est vrai; il ya, de nos jours, dans le peuple, bien des pères, des mères, des enfants qui se croient incrédules et se moquent fièrement des miracles : suivez-les dans l'intimité de leur demeure, dans les épreuves de leur vie; que font ces parents quand leur enfant est malade, ces cultivateurs quand leurs récoltes sont menacées, ces matelots quand ils flottent sur les mers en proie aux tempêtes? Ils lèvent les yeux au ciel,...
Page 135 - ... 2 C'est pourquoi les douze apôtres, ayant convoqué la multitude des disciples, leur dirent : II n'est pas raisonnable que nous laissions la prédication de la parole de Dieu, pour servir aux tables. 3 Choisissez donc, frères, sept hommes d'entre vous, de qui l'on ait un bon témoignage, et qui soient pleins du Saint-Esprit et de sagesse, afin que nous leur commettions cet emploi. 4 Et pour nous, nous continuerons à vaquer à la prière et au ministère de la parole.
Page 99 - L'office des anciens est de veiller sur le troupeau, avec les pasteurs, faire que le peuple s'assemble et que chacun se trouve aux saintes congrégations; faire rapport des scandales et des fautes, en connaître et...
Page 73 - Mais vous êtes la race élue, la sacrificature royale, la nation sainte, le peuple acquis ; afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière...
Page 62 - ... moment, plus attentive à n'oublier et à n'omettre aucune des idées, aucun des faits qui se rattachent aux questions qu'elle traite, et dont elle doit tenir compte dans les solutions qu'elle en donne. Quel que semble le vent du jour, c'est une rude entreprise que l'abolition du surnaturel, car la croyance au surnaturel est un fait naturel, primitif, universel , permanent dans la vie et l'histoire du genre humain. On peut interroger le genre humain en tous temps, en tous lieux, dans tous les...
Page 60 - Mais j'ai quelque cJiose contre toi, c'est que tu as abandonné ta première charité. 5 C'est pourquoi, souvienstoi d'où tu es déchu, et t'en repens, et fais les premières œuvres ; autrement je viendrai à toi bientôt ; et j'ôterai ton chandelier de son lieu, si tu ne te repens. 6 Mais pourtant tu as ceci de bon, que tu hais les actions des Nicolaïtes, lesquelles je hais moi aussi. 7 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux églises : A celui qui vaincra, je lui donnerai...
Page 115 - En attendant , *interrogez-vous vousmêmes ; interrogez à genoux , dans le secret de votre cœur et de vos maisons , le Père des lumières , de qui vient toute grâce excellente et tout don parfait. Il vous instruira mieux que toute parole humaine , et avec l'intelligence de ce que vous avez à faire, il vous donnera la force de l'accomplir. TROISIÈME CONFÉRENCE. I««

Bibliographic information