Le Chevalier au cygne et Godefroid de Bouillon: poëme historique, Volume 3

Front Cover
M. Hayez, imprimeur, 1854 - Crusades
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page xv - D'arbalestes , de dars , de lances, 1 1,25o. Et de targes d'unes semblances. De tiex hernois là prendre seulent Li desgarni qui prendre en veulent. Cil qui le délivrent en baillent A ceus à qui tiex choses faillerit Sanz penser que l'en leur rendroit.
Page v - XII« siècle par le pèlerin Richard, renouvelée sous le règne de PhilippeAuguste par Graindor de Douay, publiée pour la première fois par Paulin Paris.
Page xxix - Dame! répondit lameschine, il a pleuré et je lui ai fait prendre le sein d'une nourrice. » A ces mots, la douleur et l'indignation de la comtesse furent extrêmes. Elle prit son enfant, l'éleva par les pieds, et lui fit rendre jusqu'à la dernière goutte du lait qu'il venoit d'avaler.
Page 130 - Et puis de Changevin, qui cloce du talon, Et de Cassant son fil, de Polis le baron ; Jusqu'au temps saint Loys dure nostre cançon Des haus fais d'oultremer contre les gens Mahon.
Page 345 - Là ot ung compaignon bien furnit, biel et grant Et hardy de son corps et très-bien combatant; Car en mainte siervoise avoit tout son vivant Combatu maint ribaut à son escot buvant. De Lille fu cieux nés dont je vous vois parlant, Et fu fieux d'un bourgois bien rice et bien manant ; Mais fols fu et légiers et de sot convenant, Car ains croire ne vot cousin n'apiertenant. Par le pays ala -xx- ans en ung tenant; Mieus amoit les koquins ou ung povre mesquant Que trestous les plus rices à lui aconseillant.
Page iii - Ce volume contient les 16,431 derniers vers (nos 18758-35 180) de la chronique de Godefroid de Bouillon. Une introduction les précède; l'éditeur y recherche d'abord quel est l'auteur de cette épopée qui comprend la plus grande partie du cycle de la première croisade, et qui retrace des faits auxquels d'autres, avant et après lui, ont consacré plusieurs poèmes; puis il s'occupe de la Chanson d'Antioche, publiée par M. Paulin Paris, qu'il examine dans ses rapports avec l'œuvre à la mise...
Page lxxxix - L'émir de Césarée vint à sa rencontre et lui présenta des fruits de la saison; Godefroy ne put qu'accepter une pomme de cèdre; en arrivant à Joppé, il n'avait plus la force de se tenir à cheval. ,,Quatre de ses parents l'assistaient, dit une chronique contemporaine : les uns lui pansaient les pieds et le réchauffaient sur leur sein; les autres lui faisaient appuyer la tête...
Page 130 - IIII *M et X et IX en son, XII jours en aoust, en escrit le trueve-on ; Et puis apriès ores, de façon en façon, Comment Acre asséga Godefroit de Buillon, Et le prist par IJ fois, sy com lisant trueve-on, Par mouskes proprement une fois le prist-on. Et puis ores d'Eracle, le traïtour félon, Comment il enhierba Godefroit de Buillon, Es plains devant Damas, dedens son pavelon ; Et puis de Baudoin qui régna grant foison, Comment il engenra le bastart de Buillon, Du roy Sallehadin ores...
Page xxxii - Dalès le Civetot s'en est Pieres aiés. Parmi l'ost des Paiens s'en est outre passés ; Bien sambloit Sarrasin del visage et del nés, Car il estoit d'une herbe noircis et mascurés, Et del Sarrasinois estoit enlatimés.