Séances, recueillies par des sténographes, et revues par les professeurs. (Leçons).

Front Cover
1800
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 429 - Pour tous ces travaux, les meilleurs monuments seront les dictionnaires des langues et leurs grammaires; je dirais presque que chaque langue est une histoire complète, puisqu'elle est le tableau de toutes les idées d'un peuple, et par conséquent des faits dont ce tableau s'est composé. Aussi suis-je persuadé que c'est par cette voie que l'on remontera le plus haut dans la généalogie des nations, puisque la soustraction successive de ce que chacune a emprunté ou fourni, conduira à une ou...
Page 433 - ... affreux , six cent mille serfs ; que pour empêcher la trop grande population de ce genre de nègres , les jeunes Lacédémoniens allaient de nuit à la chasse des Ilotes , comme de bêtes fauves ; qu'à Athènes, ce sanctuaire de toute liberté , il y avait quatre têtes esclaves , contre une tête libre ; qu'il n'y avait pas une maison où le régime . despotique de nos Colons d'Amérique , ne fût exercé par ces prétendus démocrates ; que sur environ cinq millions de têtes , qui peuplaient...
Page 204 - Que dis-je ! voici une considération d'une toute » autre importance. Si, revenant de la haute Thrace , » il laisse de côté la Chersonèse et Bizance , et s'il » attaque Chalcis et Mégare , comme en dernier lieu >» la ville d'Orée ; aimez-vous donc mieux être » obligés de l'arrêter sur les frontières de l'Attique , » que de l'occuper loin de vous ? ,> Vous avez paru entendre avec intérêt l'orateur d'Athènes , et j'ose assurer à ceux qui se destinent à l'étude de l'éloquence,...
Page 413 - ... embrasse un corps politique dans toutes ses parties ; c'est-à-dire que s'attachant à un peuple, à une nation, considérés comme individus identiques, elle les suit pas à pas dans toute la durée de leur existence physique et morale, avec cette circonstance caractéristique, que d'abord elle pose en ordre tous les faits de cette existence, pour chercher ensuite à déduire de leur action réciproque les causes et les effets de l'origine, des progrès et de la décadence de ce genre de combinaison...
Page 190 - Démosthene connaît bien ses auditeurs et ses juges! comme il est sûr d'en obtenir tout en se mettant entre leurs mains et même dans celles de son adversaire , et en offrant beaucoup plus qu'on ne peut lui demander! Et qu'on ne dise pas qu'une pareille déclaration est bien facile, que tout le monde peut la faire. Oui, mais il s'agit de l'effet qu'elle doit produire, et il ne faut pas s'y tromper : cet effet ne tient pas seulement au talent , mais à la personne et à son caractere : pour s'exprimer...
Page 230 - J'emploierai d'ailleurs le calcul algébrique , lorsqu'il sera nécessaire pour donner plus de généralité aux démonstrations et aux méthodes. D'abord, par rapport à- l'addition, il n'ya rien à ajouter à ce qui a déjà été dit. L'addition est une opération si simple, qu'elle se conçoit d'elle-même. Mais à l'égard de la soustraction , il ya une autre manière de faire cette opération , qui peut quelquefois être plus commode que la manière ordinaire , surtout pour ceux qui y sont...
Page 431 - ... des peuples depuis quinze cents ans , dans les guerres ; dans les traités de paix ou d'alliance, les citations et les applications de traits historiques 'des livres hébreux sont perpétuelles : si les papes prétendent oindre et sacrer les rois , c'est à l'imitation de...
Page 434 - Mamlouks d'Egypte et du dey d'Alger, ne différaient point essentiellement de ceux de Sparte et de Rome; et qu'il ne manque à ces Grecs et à ces Romains tant prônés, que le nom de Huns et de Vandales, pour nous en retracer tous les caractères.
Page 351 - B , ces droites formeront entre elles un angle égal à l'angle observé. Or, il est évident que les points de cette surface de révolution sont les seuls qui jouissent de cette propriété ; donc la surface passera par le point de la station. Si...
Page 58 - T exerce sur l'eau encore liquide . une pression qui ., étant parvenue à un certain terme , s'oppose à l'efFet de la force élastique du calorique , pour vaporiser de nouvelle eau ; ensorte qu'il s'accumule à son tour soit dans le liquide , soit dans la vapeur elle - même» et que la température continue de s'élever bien audelà du terme de 80 d.

Bibliographic information