Campagnes du corps sous les ordres de Son Altesse Sérénissime Mgr le prince de Condé, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 16 - Nous venons nous rallier au drapeau blanc, près du héros qui vous commande et que nous chérissons tous. Nous nous livrons avec confiance à l'espoir que notre arrivée sera pour vous un nouveau titre aux généreux secours que vous avez déjà reçus de leurs majestés impériale et...
Page 16 - Je partirai , mais j'exige deux conditions : la première, qu'on me présente le Livre d'Or où ma famille est inscrite, afin que j'en raie le nom de ma main ; la seconde, qu'on me rende l'armure dont l'amitié de mon aïeul Henri IV a fait présent à la république.
Page 386 - bon me semblera, et alors je ne m'arrêterai pas en » Suisse; je marcherai, selon mes ordres, directement » en Franche-Comté. Dites-lui qu'à Vienne je serai à ses » pieds, mais qu'ici je suis au moins son égal : il est » feld-maréchal, je le suis aussi : il est au service d'un » grand empereur, et moi aussi : comme lui je com...
Page 15 - A L'ARMÉE. A Riegel, le 18 avril 1796. Des circonstances impérieuses nous retenoient depuis trop long-temps éloigné de vous , lorsqu'une insulte aussi imprévue que favorable à nos vœux ne nous a plus laissé d'asile ; mais on ne peut nous ravir celui de l'honneur. Le sénat de Venise nous a fait signifier de sortir , dans le plus court délai , des États de sa république.
Page 182 - COUSÎQ , de l'impossibilité où j'ai été de con» tinuer à partager les héroïques travaux de ma • brave armée, en lui donnant des témoignages » certains de ma satisfaction , par les grâces que » je vous charge de lui annoncer. Sa valeur la »fait triompher d'ennemis dignes d'elle, s'ils » combattaient pour une meilleure cause. Sa générosité a plus fait, elle a vaincu des haines » que l'artifice le plus profond travaillait de
Page 282 - A la cour, on le voyait quelquefois courir de dame en dame, et baiser le portrait de Catherine qu'elles portaient sur le sein, en faisant des signes de croix et des génuflexions. Catherine lui fit dire un jour de se comporter plus décemment.
Page 236 - Monsieur mon cousin, les services importants que Votre Altesse et le corps valeureux qui est sous vos ordres, m'ont rendus pendant la guerre, m'ont fait sentir toute la perte que j'allais faire par votre retraite; mais je prends trop de part à ce qui vous regarde pour ne pas approuver la résolution que vous avez prise, de profiter des avantages que Sa Majesté l'empereur de Russie a bien voulu vous offrir. J'éprouve même une satisfaction particulière en pensant que tant de braves guerriers que...
Page 349 - ... carrière qu'ils ont si glorieusement parcourue ; et ils béniront avec moi le Souverain. magnanime auquel nous devons ce double bienfait. Ajoutez-leur de ma part que j'ai commencé à retrouver le bonheur , mais qu'il ne sera complet pour moi que le jour où je pourrai me retrouver parmi eux au poste où l'honneur m'appelle. Adieu , mon cher cousin : vous commisse/, toute mon amitié pour vous.
Page 206 - L'empereur de Russie veut bien venir au secours de l'armée. Ce souverain va demander aux cours de Vienne et de Londres de nous continuer leurs généreux bienfaits jusqu'à ce que tous les arrangements soient pris.
Page 57 - Roi ne l'a fait dans cette occasion ; »l'un d'eux s'étant écrié : Ah! -mon maître , » si le misérable eût frappé une demi-ligne »plus bas. — Eh bien, mon ami , reprit-il » froidement , le Roi de France se nommerait » Charles x. La régence de Dillingen et le com...

Bibliographic information