Le grand vocabulaire françois: contenant 10. L'explication de chaque mot considéré dans ses diverses acceptions grammaticales ... 20. Les loix de l'orthographe ... & généralement tout ce qui a rapport à léloquence & à la poésie. 30. La géographie ancienne & moderne ... 40. Des détails raisonnés & philosophiques sur l'économie ...

Front Cover
C. Panckoucke, 1771 - French language
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 218 - Elle a le nez, les lèvres et la forme de la tête comme le lièvre, le poil et les ongles du blaireau , les dents du castor, la moustache du chat, les yeux du loir, les pieds de l'ours, la queue courte et les oreilles tronquées. La couleur de...
Page 212 - ... cette tranquillité de courage au milieu du tumulte , & cette férénité d'âme dans le péril , premier don de la nature pour le commandement. Guerrier infatigable pendant la campagne, Marieborough devenoit un négociateur auffi agiffant durant l'hiver : il alloit dans toutes les cours fufciter des ennemis à la France. Dès qu'il eut le commandement des...
Page 578 - Quand on dit la lumière de l'esprit, ce mot de lumière est pris métaphoriquement ; car, comme la lumière dans le sens propre nous fait voir les objets corporels, de même la faculté de connaître et d'apercevoir éclaire l'esprit, et le met en état de porter des jugemens sains.
Page 297 - ... ceux qui ont eu le bonheur de l'entendre , avec cet air simple , ce maintien modeste, ces yeux humblement baissés , ce geste négligé , ce ton affectueux, cette contenance d'un homme pénétré , portant dans les espritslesplusbrillanteslumières, et dans les cœurs les mouvemens les plus tendres.
Page 583 - On peut dire en un sens de la métaphysique que tout le monde la sait ou personne, ou pour parler plus exactement, que tout le monde ignore celle que tout le monde ne peut savoir.
Page 296 - Clermont, prêcha son fameux sermon du petit nombre des élus. Il y eut un endroit où un transport de saisissement...
Page 341 - Follard , juft« appréciateur des talens militaires , piéfagea dès lors qu'il feroit un grand homme. Tandis que la France formoit ce héros , elle fut menacée de le perdre. Les Etats de Courlande le choifirent pour fouverain de leur pays en 1716.
Page 342 - Comte , lui dit-il aufli-tôt , j'allais faire venir trois mille hommes , mais vous me vale% feul ce renfort.- Ce fut dans cette journée qu'il pénétra , à la tête d'un détachement de Grenadiers, dans les lignes des ennemis , en fit un grand carnage, & décida la victoire par fa bravoure.
Page 297 - Louis XIV, après lui en avoir témoigné son plaisir, ajouta, du ton le plus gracieux: « Et je veux , mon père, vous enten«dre désormais tous les deux ans.» Des éloges si flatteurs n'altérèrent point sa modestie. Un de ses confrères le félicitant sur ce .qu'il venoit de prêcher admirablement , suivant sa coutume : « Eh ! laissez, mon père., « répondit-il ; le diable me l'a déjà dit plus éloquemment que vous.
Page 578 - ... que par la comparaison que l'on fait entre le sens propre de ce mot, et ce qu'on lui compare : par exemple, quand on dit que le mensonge se pare souvent des couleurs de la vérité, en cette phrase, couleurs n'a plus...

Bibliographic information