Histoire des républiques italiennes du moyen âge, Volume 8

Front Cover
Furne et ce, 1840 - Italy
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 137 - XII, pour confirmer leur ancienne alliance, et rappeler à sa mémoire tout ce qu'ils venoient de souffrir pour la cause française. Tous ces ambassadeurs furent également bien reçus par le nouveau roi ; il entama avec tous des négociations , bien décidé cependant à ne point tenter d'expédition en Italie , qu'il n'eût auparavant assuré les frontières françaises par de nouveaux...
Page 200 - Si vous ne pouvez, leur dit l'une d'elles, nous accorder le secours de vos épées, vous ne nous refuserez pas du moins celui de vos prières ; » et aussitôt elles les entraînèrent devant une image de la sainte Vierge, où elles se mirent à chanter tant piteusement, et de voix si très lamentables, qu'il n'y eut personne à qui elles n'arrachassent des larmes 1.
Page 436 - Pitigliano pour faire ce trajet , ne vouloit partir que le lendemain ; Alviano insista pour qu'on se mît aussitôt en route, et qu'on devançât l'ennemi. En effet l'ordre de partir fut donné ; les hautes broussailles dont le pays est couvert , dérobaient entièrement l'armée vénitienne qui suivoit le chemin à droite, à la vue des Français, qui suivoient le chemin CIUP.
Page 365 - ... gouverné Bologne; il en exclut trois de la seigneurie, savoir, Jean Bentivoglio, et deux de ses plus zélés partisans ; il fit entrer les treize autres dans un nouveau sénat, qu'il composa de quarante membres, et auquel il confia toute l'autorité. Dès lors, et jusqu'à ces derniers temps, l'oligarchie des quarante de Bologne a administré cette province avec plusieurs prérogatives qui rappelaient sa liberté et son ancienne indépendance.
Page 365 - Rome, faisoit d'eux, en dépit de l'esprit étroit d'une aristocratie héréditaire , les vrais représentais du peuple , et les défenseurs constans de ses priviléges. Aussi réussirent-ils à faire fleurir dans leur ville les arts et le commerce bannis du reste des états de...
Page 284 - ... et se communiqua rapidement aux deux autres , qui ne pouvoient se séparer. Tous trois furent consumés au milieu des flots. Quand Lorédano vit le sien perdu sans ressources , quelqu'un lui proposa de se jeter à la mer ; il saisit en réponse le drapeau de Saint - Marc , qui flottoit sur le...
Page 237 - ... ici une des occasions assez rares où l'existence de la république de San-Marino est remarquée par les historiens. Deux villages vers le sommet de la montagne du Titan , composent tout ce petit état, qui s'étoit conservé libre jusqu'alors, mais sous la protection du duc d'Urbin.
Page 352 - Ruberti et Giani furent mis à mort; Ferdinand et Jules, qui avaient été condamnés au même supplice, reçurent leur grâce comme ils étaient déjà sur l'échafaud...
Page 390 - XII et de son favori ne pouvoit plus se dissimuler au monde; qu'il avoit déjà cherché à dominer le conclave, par la terreur de ses armes, dans les deux élections précédentes; et que son arrière-pensée, de se faire ensuite décerner la couronne de l'Empire, par le pape qu'il auroit créé , et qui seroit absolument à sa dévotion , ne pouvoit pas davantage se révoquer en doute (i).
Page 412 - Pisé par les armées mêmes qui l'assiégeoient; ils se firent une patrie du camp français ; ils remplacèrent la liberté civile par l'indépendance des armées ; ils trouvèrent dans la gloire quelque consolation de leur exil , et sans avoir un domicile assuré , ils continuèrent à se sentir chez eux dans toute l'Italie, jusqu'à l'époque où les armées françaises en furent chassées, et où ces familles proscrites vinrent chercher dans les provinces méridionales de France, une image du...

Bibliographic information