Annales des maladies des organes génito-urinaires, Volume 4

Front Cover
Librarie J.-B. Baillières et Fils, 1886 - Genitourinary organs
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 571 - ... urique, on la fait bouillir dans l'alcool fort, et on laisse cristalliser le liquide. Ce composé cristallin est une combinaison de la créatinine avec le picrate de potassium ; l'analyse élémentaire en a été faite ; il a la forme d'aiguilles cristallines d'un jaune citron ou de prismes minces, il se dissout, aisément, à chaud, dans l'alcool étendu ou dans l'eau ; il se sépare de sa dissolution aqueuse chaude sous la forme d'aiguilles ; il est peu soluble dans l'alcool froid, plus soluble...
Page 545 - Boyer est un des premiers auteurs qui aient parlé de l'utilité de pratiquer une incision large et profonde au périnée. « Cette incision » dit-il, « doit pénétrer jusqu'au siège du dépôt qui, pour l'ordinaire, est situé profondément, et avoir une étendue proportionnelle à celle du dépôt» (1). Civiale, après lui, recommande avec raison d'agir en toute diligence et de faire au périnée une seule incision qui divise la tumeur dans toute son étendue et toute sa profondeur lorsque...
Page 165 - Ce qui domine, c'est l'accumulation des cellules embryonnaires, soit infiltrées, soit réunies en petits foyers nodulaires. Sur ce fond inflammatoire, apparaissent disséminés quelques tubes contournés, aplatis, étouffés par le tissu de granulation qui les entoure, et revêtus d'un épithélium à petites cellules cubiques et indifférentes. Dans ce qui reste de la substance médullaire, on retrouve quelques tubes droits, et des anses de Henle, dont quelques-unes contiennent des cylindres cireux.
Page 165 - Au microscope, < sur une vue d'ensemble, on constatait que les tubes contournés de la substance corticale étaient élargis, que leur lumière était agrandie par un double processus, la dilatation de la cavité tubulaire et l'aplatissement de l'épithélium qui la revêt. Pas de sclérose intercanaliculaire, du reste, ni de foyers embryonnaires. Avec un plus fort grossissement, on voyait que l'état des épithéliums tubulaires était loin d'être partout le même. A côté de tubuli presque normaux,...
Page 320 - Bouchard. Sur les poisons qui existent normalement dans l'organisme et en particulier sur la toxicite urinaire. (Compt. rend. T. CII. No. 12. p. 669.) 2. Derselbe. Sur les variations de la toxicite urinaire pendant la veille et pendant le sommeil.
Page 165 - Phosphate tricalcique 65,24 Chlorure de sodium 0,70 100,00 L'examen histologique du rein a été fait par M. Chauffard (Bul. de la Soc. Médicale des Hôpitaux, p. 170; 1885). Dans les régions les moins altérées, qui se rencontraient aux deux extrémités de l'organe, la substance rénale présentait, à l'œil nu, ses caractères normaux de coloration et d'épaisseur. Au microscope, < sur une vue d'ensemble, on constatait que les tubes contournés de la substance corticale étaient élargis,...
Page 347 - ... j'ai donné le champ libre, très libre à mon imagination — , de manière que telle page de ma nouvelle me fait l'effet, maintenant, d'être tracée par une main autre que la mienne. Quant aux traits historiques — j'en ai disposé...
Page 321 - ... R. die Richtigstellung mittels der Zange. Diese soll dann (wie schon lange empfohlen und von den meisten wieder aufgegeben! Ref.) zuerst mit der Beckenkrümmung nach hinten eingelegt und, wenn der Hinterkopf nach vorn gestellt, dann in gewöhnlicher Weise wieder applicirt werden. A.Martin. Sänne, Du kava et de son emploi dans la blennorrhagie et dans les aff'ections aiguäs des voies urinaires.
Page 579 - I, p. 17£. (3) Etude sur les troubles de la miction se rattachant aux divers états physiologiques et pathologiques de l'utérus. Paris, Delahaye, 1883, p. 68. (4) Leçons faites à l'hôpital des Cliniques, in-8°.
Page 166 - ... transformation fibreuse des glomérules. « Dans les régions les plus altérées du rein, là où l'organe, refoulé par la distension des calices, est réduit à l'état de simple membrane, le processus histologique est le même, mais porté à son maximum de développement. On ne trouve plus qu'un tissu vaguement fibroïde, infiltré de cellules rondes et dépourvu de toute édification morphologique régulière. A peine quelques glomérules fibreux et quelques rares tubes droits caractérisent-ils...

Bibliographic information