Annales des sciences naturelles: Zoologie et biologie animale

Front Cover
Masson, 1856 - Zoology
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 290 - ... d'arrière en avant, de dehors en dedans. et de bas en haut du côté de la paroi latérale de l'utérus; ce tronc ne présentait que des pulsations.
Page 198 - Le pronostic des tumeurs des os varie avec la nature de chacune d'elles et nous n'avons rien à ajouter à ce que nous en avons dit à propos des tumeurs en général.
Page 8 - cette observation sur plusieurs larves , et toujours j'ai trouvé «cette différence (1). » On le voit, les organes de la respiration sont indiqués dans ce travail , sans que leur signification soit assignée : elle ne pouvait l'être, puisque ce n'est que plus tard, longtemps après probablement l'époque à laquelle M. de Quatrefages cessait ses observations, que se termine le développement. M . Lô'ven a publié dans les Mémoires de l'académie de Stockholm un travail fort étendu sur le...
Page 330 - Poissons viennent l'enfreindre audacieusemeut. 11 arrive à ces conclusions : 1° Contrairement à l'opinion généralement accréditée, il ya des Vertébrés qui, à l'état normal, sont hermaphrodites, et ce ne sont pas ceux dont l'organisation est considérée comme étant la plus dégradée. 2° Les individus des espèces Serranus cabrilla et Serranus scriba sont au nombre de ces hermaphrodites.
Page 210 - M. Gray; les Trachops du même auteur, et les Diphylla de Spix. Ces derniers ne se distinguent peut-être pas du genre des Sténodermes proprement dits. Je donne les caractères de ces différents genres de Sténodermins , et je traite en particulier de plusieurs des espèces qui s'y...
Page 10 - Nous avons, si je ne me trompe, vu la première formation des «branchies; nous en savons assez pour être sûr qu'elles se mon» trent sous la forme d'un cordon fin, renflé à certains intervalles ; » que ces renflements se contournent plus tard en anses , qui » s'allongent de plus en plus, et sur lesquelles se développent les » cils vibratiles régulièrement disposés, etd'une forme particulière. » Ce sont ces anses, si ouvertes et si arrondies, qui s'allongent , » plus tard, en se développant,...
Page 21 - En regardant l'animal de champ (1), on aperçoit la charnière, qui , rectiligne dans toute la partie moyenne correspondant aux crochets des valves , devient sinueuse en avant et en arrière. On y remarque (3) cinq dents du côté de la bouche et trois seulement en arrière, s'engrenant les unes les autres avec une grande précision. La...
Page 293 - Or l'auteur américain garde un silence complet sur ce point ; n'aurait-il pas senti toute l'importance de cette condition ? La face supérieure de chaque coulant sur lequel est soudé chaque pivot n'est pas dans le plan de la base de son goniomètre ; on a donc tout lieu de craindre que les pièces qui s'introduisent dans les conduits auditifs externes ne soient pas avec cette base dans les rapports voulus pour que l'instrument soit exact. Le mien me paraît plus précis et plus simple. Il peut...
Page 23 - ... byssus. Du reste, ce mode de progression n'appartient pas seulement aux jeunes Moules. LaCyclas (Cyclas cornea), que l'on rencontre en quantité prodigieuse dans les environs de Lille, se déplace avec une très grande facilité au moyen de son pied, qu'elle étend et fixe en manière de ventouse. On n'a qu'à placer dans un vase de verre ces Acéphales pour les voir ramper (l'expression...
Page 40 - Acéphales lamellibranches, les branchies se développent comme dans la Moule. Je me hâte moins dans mes généralisations ; mais quand je considère ce qui a été vu par M. Loven sur un grand nombre d'espèces, sur le Taret par M. de Quatrefages, par moi-même sur les Huîtres, les Moules, les Cyclas , etc., je dois l'avouer, j'ai peine à croire que la nature développe les branchies en partant de choses complétement différentes ; et pendant que les savants que je viens de nommer, si habitués...

Bibliographic information