Les danses des morts: dissertations et recherches historiques, philosophiques littéraires et musicales sur les divers monuments de ce genre qui existent ou qui ont existé tant en France qu'à l'étranger

Front Cover
Brandus et cie, 1852 - Dance of Death - 310 pages
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

h , mais Katsner fait référence à l'ha frappé
et le reste par curisosité

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 15 - La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles: On a beau la prier; La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles, Et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre, Est sujet à ses lois; Et la garde qui veille aux barrières du Louvre N'en défend point nos rois.
Page 84 - Poete Parisien, que ce savant et belliqueux » Roy Charles le quint y fit peindre, où sont » représentées au vif les effigies des hommes » de marque de ce temps-là, et qui dansent en
Page 81 - Mémoires pour servir à l'histoire de France et de Bourgogne, contenant un Journal de Paris, sous les Règnes de Charles VI et de Charles VII.
Page 23 - C'est ung songe que d'y penser : Dieu ! qu'il la fait bon regarder ! FRANÇOIS VILLON BALLADE DES DAMES DU TEMPS JADIS F\ICTES-MOY où, n'en quel pays, Est Flora, la belle Romaine ; Archipiada, ne Thaïs, Qui fut sa cousine germaine ; Echo, parlant quand bruyt on maine Dessus riviere ou sus estan, Qui beauté eut trop plus qu'humaine?
Page 16 - C'est du même limon que tous ont pris naissance; Dans la même faiblesse ils traînent leur enfance ; Et le riche et le pauvre , et le faible et le fort , Vont tous également des douleurs à la mort. « Eh quoi ! me dira-t-on , quelle erreur est la vôtre ? N'est-il aucun état plus fortuné qu'un autre ? Le ciel at-il rangé les mortels au niveau?
Page 228 - ... âme si revesche , qui ne se sente touchée de quelque révérence à considérer cette vastité sombre de nos églises, la diversité d'ornements et ordre de nos cerimonies, et ouyr le son devotieux de nos orgues , et l'harmonie si posée et religieuse de nos voix...
Page 28 - Cette opposition de la droite et de la gauche, du bien et du mal, de la vie et de la mort...
Page 166 - S'engraissaient d'une longue et sainte oisiveté ; Sans sortir de leurs lits, plus doux que leurs hermines, Ces pieux fainéants faisaient chanter matines, Veillaient à bien dîner, et laissaient en leur lieu A des chantres gagés le soin de louer Dieu...
Page 15 - Les lois de la mort sont fatales Aussi bien aux maisons royales Qu'aux taudis couverts de roseaux ; Tous nos jours sont sujets aux Parques ; Ceux des bergers et des monarques Sont coupés des mêmes ciseaux.
Page 81 - L'auteur du Journal de Paris, sous les règnes de Charles VI et Charles VII, dit qu'en 1429, un fameux prédicateur, nommé frère Richard, prêchait sur un échafaud, haut d'environ une toise et demie. «Il avait,dit-il, ledos tourné « vers les charniers des Innocents, con« tre la charonnerie , à l'endroit de la

Bibliographic information