Nouveau recueil de contes, dits, fabliaux: et autres pièces inédites des XIIIe, XIVe et XVe siècles, pour faire sulte aux collections Legrand d'Aussy, Barbazan et Méon, Volume 2

Front Cover
Achille Jubinal
É. Pannier, 1842 - French poetry
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 375 - Arras est escole de tous biens entendre. Quant on veut d'Arras le plus caitif prendre En autre païs se puet por boin vendre.
Page 398 - Si voz samblez d'aler et de venir 1960 Et de la bouche et des iex et dou vis, Que je ne sai, li quex est mes maris.
Page 295 - Emmelos i veut aler; A sa mère en aquiert grés. — Par Dieu, fille, vous n'irés; Trop ya de bachelers Au bal.
Page 390 - Ne les panriez por tout l'or de cest mont Et moi volez qui n'ai un esporon Ne bore ne ville ne chastel ne donjon, Onques ne vi mon feu ne ma maison. Je ne'l feroie por tout l'or de cest mont ; 640 Mais je serai, ma damme, li vostre hom, Servirai voz à force et à bandon; Car ce doi je bien faire.
Page 202 - ... Mès il dist que rien n'en fera. Un jour par matin se leva, Si pria molt Son mari qu'il alast au Mont; Martin dist que fole gent sont D'aler Saint Michiel aourer, Quar i n'ia de li noient : II n'ia riens que un moustier Et un grant ymage d'argent; Saint Michiel n'est c'un pou de vent. Dieu le crea, Ne char ne sanc ne li donna. Fors les eles dont il vola. Tant comme il est, en Poitou, Ou à Paris, ou à Orliens, Puet l'Anemi faire un trou En son moustier qu'i n'en set riens; Que fust l'or et l'argent...
Page 24 - Qu'éusse jor et nuit de vèce c'un seul glui. — Sui-je en vo dangier, orguillex plains de boce? Ce est redoterie qui ainsi vous déhoche, Et les jambes devant vous ploient comme croche, Ne gart l'eure que chiens facent de vous lor noce. — Sire, vous n'amez pas, ce m'est avis, mon vivre, Qui à chiens par parole si fetement me livre; Mis ainz que mi costé soient de char délivre, Serez-vous mainte foiz, je croiz, tenuz por yvre.
Page 407 - Qui a le mal souffert tant longuement; Mais Jhesucris l'en a fait sauvement Que garis est si com est apparant.
Page 373 - Février gresilleux, Et Mars le poudreux, May clair et venteux, Font l'an et l'om heureux. Wrt. PALAMON AND ERSYTE. This fragment is copied from a MS. of the time of Henr. VI. preserved in the library of Trinity College, Dublin. Palamon. This Palamon in his bed lay, And herd Emlyn syng so dowcely, That unto...
Page 395 - Je te chastoi, biaus filleus Aulori, Que n'aiez cure de dammeldeu servir, Ne de voir dire, se ne cuides mentir. Se vois preudomme, panse de l'escharnir, De ta parole, se tu puez, le honnis. 1630 Ardez les villes les hors et les maisnils, Metez par terre autex et crucefiz, (v°.) Par ce serez honorez et servis.
Page 24 - Bien voi que moût par tens serons descompaigniez ; Crollant vois de la teste et vous devers les piez ; .iiij. en soliez avoir, or estes a trois piez ! » 16 — « Sire, ne me devez mon mehaing reprochier, Quar onques nule beste ne poez chevauchier Qui puisse desoz vous amender ne frouchier : C'est tout par vostre crolle et par vostre hochier. » 20 — « Onques por mon croller n'eûstes greignor paine ; Encore avez bon dos, eschine entière et saine, Et si vous faz sainier en chascune quinsaine,...

Bibliographic information