Essai sur le Chili

Front Cover
Imprimé chez F. H. Nestler & Melle, 1857 - Chile - 455 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 238 - Magellan, je conseillerai toujours de préférer cette route à celle du cap de Horn, depuis le mois de septembre jusqu'à la fin de mars. Pendant les autres mois de l'année, quand les nuits sont de seize, dix-sept et dix-huit heures, je prendrais le parti de passer à mer ouverte. Le vent...
Page 455 - England would not, in fact, be more absurd than a Protestant establishment in Ireland ; and so long as the latter is permitted exclusively to enjoy the revenues appropriated by the state for the support of religion, so long will it be an object of disgust and hostility to the Catholic people and clergy, that is, to the great majority of the nation, and be productive of the most implacable animosities.
Page 228 - ... lowness of the temperature. One is, the comparative warmth of the sea near its surface, between which and the air, I have, in the month of June, the middle of the winter season, observed a difference of 30°, upon which occasion the sea was covered with a cloud of steam. The other is, that parrots and humming-birds, generally the inhabitants of warm regions, are very numerous in the southern and western part of the strait — the former feeding on the seeds of the winter's bark, and the latter...
Page 238 - Atlantic.—The advantage which a ship will derive from passing through the strait, from the Pacific to the Atlantic, for there must be some great one to induce the seaman to entangle his ship with the land when fair winds and an open sea are before him, is very great. After passing through the strait, the prevailing winds being westerly, and more frequently from the northward than from the southward of West, they...
Page 408 - Reliure demi-chagrin, plats toile, tranches jaspées, 4 fr. 50 ; — plats toile, tranches dorées, li fr. VOYAGE DANS LES DEUX AMÉRIQUES, publié sous la direction de M. ALCIDE D'ORBIGNY. Nouvelle édition, revue et augmentée de renseignements sur les États du nouveau monde, et principalement sur la Californie, le Mexique, Cayeune, Haïti, etc.
Page 37 - La terre, en quelques endroits, était couverte de fleurs, qui n'étaient inférieures à celles qu'on cultive communément dans nos jardins, ni par la variété et l'éclat de leurs couleurs, ni par le parfum qu'elles exhalaient. Je ne puis m'empêcher de croire que, sans l'extrême rigueur des hivers, ce pays deviendrait, par la culture, une des plus belles contrées du monde.
Page 408 - ... suivis de saisons plus abondantes. On ne voit jamais de neige à la côte ; de juin à novembre la Cordillère des Andes en est couverte dans toute son étendue ; mais le soleil la fait fondre avant le mois de décembre, et on n'en voit plus après le mois de mars. Quelques avantages que présente le Chili pour l'excellence de son climat et pour la fertilité de toutes les parties de son sol susceptibles d'irrigation, ces avantages sont plus que contre-balancés par les tremblements de terre...
Page 237 - ... plus favorable, il convient d'y entrer dans le mois de décembre. Un avantage inestimable, qui doit toujours décider les navigateurs à prendre la route du détroit, est qu'on y trouve en abondance du céleri, du cochléaria, des fruits, et plusieurs autres végétaux antiscorbutiques Dès pas un seul mouillage où l'on ne puisse faire commodément de l'eau et du bois.
Page 141 - fruits ne mûrissent jamais que dans l'espace de quatorze ou s quinze mois; ainsi l'on voit en même temps des fleurs, des « fruits verts et des fruits mûrs.
Page 237 - ... Magellan pourraient faire croire qu'il n'est pas prudent de tenter ce passage, et que les vaisseaux qui partent d'Europe pour se rendre dans la mer du Sud, devraient tous doubler le cap Horn. Je ne suis point du tout de cette opinion, quoique j'aie doublé deux fois le cap Horn. Il est une saison de l'année où, non pas un seul vaisseau, mais toute une flotte, peut en trois semaines traverser le détroit, et, pour profiter de la saison la plus favorable, il convient d'y entrer dans le mois de...

Bibliographic information