La cause des propriétaires: État et propriété en France, fin XIXe-XXe siècle

Front Cover
Belin, 2006 - Real property - 319 pages
A la fin du XIXe siècle, les propriétaires sont en déclin économique et social et se voient de plus en plus marginalisés par le pouvoir politique. " Monsieur Vautour " est déjà une légende. Un siècle plus tard, les propriétaires présentent une tout autre figure : bailleurs ou occupants, pavillonnaires ou copropriétaires, accédants à la propriété sociale ou investisseurs à la recherche d'avantages fiscaux, ils font l'objet de nombreuses actions publiques qui visent à augmenter et à entretenir le parc de logements. Comment expliquer la transformation et la pérennisation de ce groupe et, dans le même temps, sa reconnaissance comme un acteur de la politique du logement ? Ce destin des propriétaires est le résultat d'une rencontre improbable entre d'un côté l'Etat, qui peu à peu fait de la propriété privée un objet d'intervention publique, et de l'autre des organisations de défense qui, depuis la fin du XIXe siècle, promeuvent le rôle économique et social des propriétaires, assurant ainsi la mobilisation et la cohésion d'un groupe de plus en plus hétérogène. Empruntant à la sociohistoire des groupes sociaux, à l'analyse des politiques publiques et à la sociologie de l'action collective, ce livre étudie l'émergence et le devenir d'un groupe d'intérêts. Tout en mettant en évidence le rôle de l'Etat dans la structuration de ce groupe et la reconnaissance de ses intérêts, il montre comment les défenseurs des propriétaires parviennent à formaliser leurs intérêts en cause et à doter ce groupe d'une existence politique et sociale.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Introduction
5
Une sociologie des groupes dintérêts
11
Voie et impasses du syndicalisme propriétaire
40
Copyright

11 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information