Page images
PDF

= le profit reél que l'Etat auroit tiré du ANN. 146 travail de cent quatre-vingts hommes, employés à défricher, à fertiliser nos terres, à fairevaloir desmanufactures utiles. Nousaurons de plus conservé cent quatre-vingts sujets dont la plus grande partie n'auroit pas manqué d'être détruite, par les débauches, les maladies, le climat, la mer , enfin par tous les inconvéniens de l'exportation. Comptons- . nous donc les hommes pourfi peu de chose ? Et depuis quand ont-ils cessé d'être la véritable, la seule richefse d'un empire ? Maison a besoin de cultivateurs pour les plantations de l'Amérique. Il faut que nous allions acheter les habitans de l'Afrique pour les transplanter dans nos colonies : On en fait trafic ainsi que des bestiaux. L'espece humaine est devenue marchandise pour une partie de l'Univers. D'ailleurs l'or du Nouveau Monde est la production quise commerce le plus avantageusementaux Indes.Que repliquer? Rien. Puissent seulement les conséquences de semblables raisonnemens ne pas réduire un jour les nations les plus avides de l'Europe, à n'avoir plus be

[ocr errors]

, On ne parviendra jamais à juger de $

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »