Page images
PDF

En effet, le vent ayant excessivement fraîchi, et rencontrant au bout des ailes une surface qui lui donnait plus de prise, il en était résulté une vitesse telle, que les ailes n'étaient déja plus visibles pour un observateur placé en face. C'est ce qui fit que les huit cochons d'Irlande, venant sans crainte paître l'herbe qui avait crû dessous, furent très-surpris de se trouver lancés par une courbe parabolique jusqu'au pays de Ginvernais, où ils tombèrent, au bout de trois semaines, dans des filets de pêcheurs qui séchaient au bord du lac d'Eaubelle, appelé depuis le lac des cochons, au grand déplaisir des poètes du pays. C'est là qu'ils furent recueillis au nombre de vingt-huit, car les femelles avaient mis bas durant la traversée. De ce jour date l'introduction du cochon rouge d'Irlande en Ginvernais, où ils se sont tellement multipliés que les races bovine et moutonnière y ont dépéri, faute d'espace. D'où résulte que ceux du Ginvernais, pour manger trop de saucisses, ont le sang échauffé et le visage pustulent, battant leurs femmes, et crevant de colère ayant l'âge.

. . —

[graphic]

Le vent fraîchit encore de telle sorte, que les ailes faisaient déja six cent quarante-trois tours par seconde, comme l'a calculé depuis Jean Renaud, arpenteur assermenté, descendant deTicho-Brahé, par les femmes. Aussi le docteur était-il soumis depuis longtemps à une lutte entre les forces centripète et centrifuge, craignant à chaque instant que cette dernière ne l'emportât. A la fin, l'ouragan étant devenu irrésistible, le docteur Festus fut lancé par la tangente à une élévation où aucun docteur n'est parvenu, ni avant ni après lui.

La force armée ne s'aperçut pas d'abord que l'habit, après lequel elle courait, était parti pour le haut des airs; mais quand le vent se fut un peu calmé et qu'elle eut vu l'aile libre et l'habit aux nuages, elle partit aussi par la tangente, afin de le rattraper. Mais lancée par une force moindre , et retardée par le poids des armes, elle n'avait pas l'essor nécessaire pour l'atteindre.

[graphic]

Où le docteur Festus ayant été lancé par la tangente, oa le perd de vue.—Comment toutè la commune, après avoir passé sur le ventre du Maire, s'alla noyer dans le grand canal.—Milord rejoint Milady, et tous les deux sont écroués sous le n° 36, où ils retrouvent le Maire.—Gouvernement paternel du Royaume de "Vireloup.—Comment le Maire, Milord et Milady, se trouvent être à la'tête d'une vaste conjuration ramifiée.— Des interrogatoires et de la procédure. — Histoire sinistre d'une. requête en grâce.—Retour imprévu de la force armée, mort de Jean Banne, le repris de justice, et délivrance presque miraculeuse du Maire, de Milord et de Milady.' $T ^

[graphic]

Wih

Le docteur Festus, lancé par la tangente, traversa un vol de corbeaux criards, dont soixantehuit, culbutés par le choc, vinrent tomber sur le champ de Jean Renaud, l'arpenteur assermenté, au moment où il triangulaitson propre chairip, par façon de récréation digestive, ce qu'il pratiquait tous les jours après son dîner. A la vue des volati

[graphic]
« PreviousContinue »