Histoire de l'armée d'Italie, 1796-1797: De Loano à février 1796, Volume 1

Front Cover
H. Champion, 1900 - France - 443 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 368 - Directoire le 24 frimaire dernier à ce sujet, ont mérité son attention, et il croit devoir déterminer la conduite qu'il convient de tenir à cet égard. « Il vous annonce donc, citoyen général. que son intention est que, conjointement avec le citoyen Ritter, commissaire du gouvernement près l'armée que vous commandez, et le citoyen Villars, envoyé de la république française près celle de Gênes, vous soyez chargé des négociations que le désir de la paix que témoigne le roi de Sardaigne...
Page 493 - les armées de la république et condamné à quatre ans de fers pour avoir tenu des propos tendant au rétablissement de la royauté et à l'avilissement de la république.
Page 348 - Alpes, on jugeait que pour le moment il n'y avait rien de mieux à faire que d'employer les mois d'hiver à une nouvelle réorganisation militaire.
Page 426 - ... des établissements de convalescence. « ART. 5. — Toute réquisition particulière est abolie, il ne pourra plus en être délivré à l'avenir, sauf au Directoire exécutif à employer les militaires pour objets indispensables d'utilité publique. » De son côté, Fréron prenait des mesures vigoureuses pour activer cette rentrée des déserteurs; malheureusement ses arrêtés nous manquent, et nous en sommes réduits aux allusions contenues, à cette date, dans la correspondance du général...
Page xviii - Les appels multipliés le tourmenteraient sans utilité ; il ne doit être soumis qu'à ceux exigés par la discipline, il ne doit pas non plus être consigné avec cette rigueur qui était en usage avant la Révolution. Les chefs ne perdront pas de vue qu'un soldat français est un citoyen soumis à des lois militaires. « Que ces sentiments deviennent ceux de tous les officiers de votre corps ; engagez-les à profiter des loisirs de la paix pour travaitter avec ardeur à leur instruction.
Page xvi - Révolution a éveillé toutes les forces sociales et assuré à chacun un cercle d'action approprié. Quel trésor de force latente inutilisé gît dans le sein des nations ! Dans l'âme de milliers et de milliers d'hommes demeure un génie dont les circonstances extérieures dépriment et arrêtent l'essor... La Révolution a mis en œuvre la force nationale tout entière du peuple français, et si les États européens veulent rétablir les anciens rapports des nations entre elles et l'équilibre...
Page xviii - ... ce qu'on en peut tirer, est de lui donner l'esprit du corps, c'est-à-dire meilleure opinion de son régiment que de toutes les troupes de l'univers, et comme, en de certaines occasions, les officiers le doivent conduire à travers les plus grands dangers (l'ambition ne pouvant pas agir sur lui), il faut qu'il craigne plus ses officiers que les périls auxquels on l'expose, ou jamais personne ne pourra le mener à la charge à travers une tempête de trois cents canons qui le foudroient. La bonne...
Page 469 - Dites à nos braves frères d'armes, que l'égalité pour laquelle nous verserons la dernière goutte de notre sang, est le partage de tous les Français. Dites-leur qu'on ne se bat pas, qu'on ne veille pas, qu'on ne souffre pas seulement aux frontières et dans les places fortes. Partout la liberté a trouvé des périls dignes d'elle , partout l'ouvrier , le magistrat , le législateur même ont eu à défendre leur liberté et leur vie; partout le courage est en permanence. Sans doute la liberté...
Page 375 - ... remplissaient pas les conditions de leurs marchés et ne fournissaient pas aux différents services le nombre de bêtes nécessaire ; comment faire avancer la troupe et lui faire faire pendant plusieurs jours des marches forcées si l'on ne peut faire suivre les vivres et les distribuer au rendez-vous indiqué? Les vivres n'étaient pas le seul objet qui eût dû suivre nos colonnes victorieuses; il eût fallu encore qu'elles eussent été accompagnées de quelques pièces d'artillerie et gargousses,...
Page 429 - ... immeubles du condamné, la somme à laquelle aura été fixée la valeur des objets emportés et les dépenses occasionnées par la recherche, la capture et la conduite de sa personne.

Bibliographic information