Voyage aux sources du Nil, en Nubie et en Abyssinie pendant les années 1768, 1769, 1770, 1771 & 1772, Volume 1

Front Cover
Hôtel de Thou, rue des Poitevins(IS), 1790
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 45 - Cette tribu porte le a nom de Néardi. Ils sont Rabayles et portent « entre les deux yeux une croix grecque qu'ils se « font avec de l'antimoine Ils m'avouèrent avec « grand plaisir que leurs ancêtres étaient chrétiens, « et ils semblaient bien plus satisfaits de cette « origine que d'aucun rapport avec les Maures à qui « ils font une guerre continuelle. » Voici encore a l'appui de ces observations un fait curieux que je tiens de sir Grenville Temple.
Page 313 - ... d'Arabie jusqu'à lOcéan indien. Suivant M, Bruce, il est impossible d'apercevoir le moindre vestige des murs qui formaient l'enceinte de l'ancienne Thèbes, qui, à ce que dit Homère, avait cent portes, et quant au nombre d'hommes qui , suivant le même poè'te, en sortaient à cheval ou sur des chariots, la Thébaïde entière couverte de froment n'eût pas pu en nourrir la moitié. Voici l'interprétation qu'il donne aux expressions d'Homère. « II n'ya nul doute que les habitans de Thèbes...
Page 27 - Les passe-ports de l'amirauté revinrent enfin, et toute cette affaire se termina heureusement ; mais tandis qu'elle dura elle fut extrêmement désagréable et me fit courir un des plus grands dangers que j'aie éprouvés de ma vie. Pendant tout ce temps je continuai de me livrer à l'étude , et je me familiarisai encore davantage avec tout ce qui pouvait m'être nécessaire dans le voyage que je projetais.
Page 277 - Malgré cela , je remarquai que les hommes n'étaient pas moins hauts de taille, moins forts, moins vigoureux, moins agiles que dans les autres villes d'Egypte : mais on n'en jugerait pas ainsi si l'on ne considérait que l'air faible et souffrant qu'ont toutes les jeunes femmes.
Page 317 - Menés , & d'autres celui d'Oftmandyas , & qui peut-être n'appartient ni à l'un ni à l'autre. Il a feize pieds de haut , dix de long , & fix de large ; il eft fait d'un feul bloc de granit rouge , & je ne doute pas que ce ne foit le plus beau vafe , qu'il y ait au monde. Son couvercle , décoré d'une figure en relief, eft encore pofé deffus , & a un côté brifé.
Page 137 - ... et là par les vents. J'imagine que les lacs qu'on voit en Egypte, en si grand nombre , sont des réservoirs creusés pour conserver de l'eau, et arroser les plantations dans les mois où le Nil décroît. Le grand effet que peut produire un peu d'eau sur la terre s'aperçoit le long du canal de Cléopâtre, par la quantité d'herbes et d'arbustes, qui y croissent , ainsi que par les belles plantations de dattiers. Aussi je ne doute pas que, du temps des Ptolémées, ces cultures ne fussent mieux...
Page 264 - Nous pafsâmes devant Molle , petit village où les plantations de palmiers font entre-mêlées d'un grand nombre d'acacias. Cette variété plaît beaucoup , non-feulement par rapport à la forme des arbres, mais par la différence du verd.
Page 6 - Chatham , d'être• chargé de la confiance ; c'étoit fans doute wn double avantage. Je ne perdis donc pas une minute; mais au moment où je venois de recevoir l'ordre de retourner à Londres , lord Chatham quitta fa place , & partit pour Bath.
Page 229 - ... remontant le cours du fleuve; et, après avoir marché trois milles, nous trouvâmes Woodan , avec un grand nombre d'autres petits villages du même nom, semés sur la rive orientale du Nil. A l'occident , nous vîmes quelques petites îles , autrefois comprises dans le nome d'Héraclée. La terre était bien cultivée dans la plaine des environs de Woodan qui , depuis le bord du fleuve au pied de la montagne, a tout au plus quatre milles d'étendue : mais à l'occident elle, en a au moins huit,...
Page 229 - ... autrefois comprises dans le nome d'Héraclée. La terre était bien cultivée dans la plaine des environs de Woodan qui , depuis le bord du fleuve au pied de la montagne, a tout au plus quatre milles d'étendue : mais à l'occident elle, en a au moins huit, et elle avait été partout inondée et semée. Le Nil, en cet endroit, n'a guère qu'un quart de mille de large et trois pieds de profondeur; ce qui vient, j'imagine, de la résistance que lui oppose l'île, qui, placée au milieu de son...

Bibliographic information