Voyage aux sources du Nil, en Nubie et en Abyssinie pendant les années 1768, 1769, 1770, 1771 & 1772, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 221 - ... du Nil , où ces Barbares , investis de tous côtés , périrent par leur propre fureur ou par la faim. Tranquille après ces agitations passagères , il travailla à attirer dans son royaume le commerce maritime.
Page 246 - Jérusalem, et eut du roi des Hébreux un fils à qui elle donna le nom de Ménilek. La reine s'en retourna à Saba avec son fils Ménilek, qu'elle garda quelques années et renvoya ensuite à son père pour le faire instruire. Salomon ne négligea rien pour l'éducation de cet enfant. Ménilek fut oint et couronné roi d'Ethiopie dans le temple de Jérusalem et prit le nom du père...
Page 93 - Acaba , mors qui, l'un & l'autre, fignifient le fud, & il ne portoit pas ce nom parce qu'il étoit au fud de Jérufalem (i), mais parce qu'il étoit fur la côte méridionale du golfe d'Arabie , & qu'en partant d'Arabie & d'Egypte , c'étoit la première terre au fud eui...
Page 80 - ... d'épiceries, & furtout une petite graine qu'on nomme poivre , & qu'on regarde avec raifon comme celle de toutes qui eft la plus amie de la fanté des hommes. Le poivre croît fpontanément, & eft recueilli fans peine. C'étoit autrefois un remède excellent pour les maladies du pays , & un grand moyen de richefle par la vente qu'on en faifoit aux étrangers.
Page 87 - mieux habiter des cavernes dans le flanc des montagnes, « que de s'établir dans les plaines (4).
Page 337 - ... bitants de ces contrées, que, détournant le » cours de deux grandes rivières, il les porta du )> côté de l'Océan indien, où depuis elles ont con
Page 73 - ... doivent rappeler à tous les efprits judicieux une vérité conftamment prouvée dans l'arrangement de tout ce qui compofe l'Univers , c'eft que Dieu fe fert des moindres caufes * & des plus petits moyens pour opérer les plus grands eflets.
Page 3 - VOYAGE AUX SOURCES DU NIL, EN NUBIE ET EN ABYSSYNIE, Pendant les années 1768, 1769, 1770, 1771 & 1773. PAR M. JAMES BRUCE. Traduit de F Anglais par 7. H. CASTSRA, TOME TROISIÈME. LONDRES. M. DCC XG .-• l_.u z T rii '-:#•.•- -•• ,.: . i •../ ./i. L/ ix..
Page 89 - En décrivant le caractère particulier de leur pays qui n'a jamais varié, l'écriture indique qu'ils étoient dans le lieu que je viens de leur fixer...
Page 68 - L'on doit observer que le nom de beaucoup d'isles commence par Dahal ou Del, qui n'est qu'une abréviation de Dahal. Or ces deux mots signifient Isle dans la langue de Beja qu'on nomme le 1 Rûppel, Reise in Abyssinien, t. I, p. 240. 8 Issel, Viaytjio, p. go. 3 Mo'djem el Boldân, éd. WùstenfeJd , t. III, Leipzig, 1867, in-8°, p. 63/1 : ôb 5-_iJ. to.yr.i

Bibliographic information