Lettres d'un voyageur anglois sur la France, la Suisse et l'Allemagne, Volume 1

Front Cover
I. Bardin, 1781
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

mannheim hd
kop 304 - 330

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 24 - L'homme en place est poli avec ses inférieurs ; le riche avec le pauvre ; le mendiant même , en implorant des secours, a quelquefois le ton d'un homme comme il faut, et s'il n'obtient pas ce qu'il demande, il est sûr du moins qu'on le refusera avec un air d'humanité, sans insulter à sa misère. » Et Moore constate que partout , en sa qualité d'étranger, il a été comblé d'attentions et d'égards.
Page 228 - ... plusieurs de ses ouvrages ; ils paraissent d'ailleurs tout aussi rebutés de ses prétendus bons mots que des plats et ennuyeux sermons des fades apologistes de la religion, qui la déshonorent par leur manière indigne de la prêcher. La conduite de Voltaire, pendant ses différentes maladies, a été représentée sous des aspects tout à fait opposés. J'ai beaucoup ouï parler de sa grande...
Page 177 - Cùm ruit avulfum vento , feu turbidus imber Proluit , aut annis folvit fublapfa vetuftas , Fertur in abruptum magno mons improbus...
Page 24 - ... est forcé d'avouer que, grâce à ce caractère, « la condition des gens du commun, surtout à Paris, est préférable à celle où ils se trouvent en plusieurs autres royaumes de l'Europe. » « La politesse et l'honnêteté, en effet, ont passé dans tous les rangs, et quoiqu'elles ne soient pas exactement les mêmes , on les retrouve cependant chez le dernier ouvrier aussi bien que chez les grands. C'est un trait caractéristique du génie de la nation française, beaucoup plus marqué que...
Page 271 - Scies artifans, paroiflent en général jouir de tous les agrémens & de toutes les commodités de la vie. Et les payfans font , dans tout le canton de Berne , beaucoup plus à leur aife que par.tout ailleurs.
Page 276 - Moore exprime une opinion toute différente : « On ne saurait assez observer que les officiers Suisses qui reviennent des services étrangers, surtout de celui de France, au lieu de rapporter dans leurs montagnes les mœurs françoises et d'infester leurs compatriotes du luxe et des ridicules de cette nation, quittent avec l'uniforme tous les airs étrangers, et reprennent tout de suite le genre de vie simple et frugal de leur nation
Page 211 - Ferney. Quelquefois il se promène dans son jardin, ou, si le temps ne lui permet pas de sortir, il emploie ses moments de récréation à jouer aux échecs avec le Père Adam ou à recevoir les étrangers qui se succèdent...
Page 62 - Et Moore constate que partout, en sa qualité d'étranger, il a été comblé d'attentions et d'égards. « Après les femmes, dit-il, le premier titre à Paris, c'est celui d'étranger. » Ce peuple si poli est loin d'avoir l'air malheureux. « Nous sommes revenus, dit Moore, par les boulevards , où une foule de bourgeois , en habits des dimanches, se réjouissaient; les jeunes, en dansant des cotillons; les vieux, en battant la mesure et en applaudissant les danseurs ; tous paraissaient avoir...
Page 228 - J'avoue que je n'ai jamais pu ajouter foi à ces rapports: car quoique j'aie souvent rencontré dans le monde de jeunes étourdis qui se sont donnés pour des esprits forts, tandis qu'au fond du cœur ils poussaient la crédulité jusqu'à la superstition, je n'ai jamais compris ce qu'un homme tel que Voltaire, ou tout autre doué du...
Page 211 - ... pas de sortir, il emploie ses moments de récréation à jouer aux échecs avec le Père Adam ou à recevoir les étrangers qui se succèdent continuellement, et attendent à sa porte le moment favorable de pouvoir être admis, ou à lire et à dicter des lettres : car il a une correspondance suivie avec tous les pays de l'Europe, d'où on lui rend compte de tous les événements remarquables et d'où on lui envoie toutes les productions littéraires dès qu'elles paraissent. La plus grande partie...

Bibliographic information