Ethnologie des sans-logis: étude d'une forme de domination sociale

Front Cover
Harmattan, 2003 - France - 210 pages
Cet ouvrage est une contribution à l'étude des personnes sans logis, considérées comme exemple extrême de la domination sociale. Les auteurs ne se limitent pas à la description de pratiques, manières d'être et de vivre, sans, dans le même temps, renvoyer à une forme d'organisation sociale et politique plus générale. Cette misère a en effet ceci de particulier qu'elle n'est pas occasionnelle et conjoncturelle, mais structurelle, c'est-à-dire socialement construite par une société qui, particulièrement en hiver, se propose d'en fournir les remèdes, un peu comme un charlatan qui se voudrait le thérapeute d'un malheur qu'il a lui-même induit. En resituant les faits dans le cadre des rapports sociaux où la violence, réelle et symbolique, s'abat sur les plus pauvres, l'approche critique insiste sur les rapports de pouvoir qui se jouent dans les " moyens d'assistance " et les " politiques sociales ".

Other editions - View all

Bibliographic information