Kleber: sa vie, sa correspondance

Front Cover
Firmon-Didot et cie, 1877 - France - 499 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 354 - Gouvernement eut conclu la paix avec l'Angleterre. Si ces conditions préliminaires et sommaires étaient acceptées, je croirais avoir fait plus pour la patrie qu'en obtenant la plus éclatante victoire ; mais je doute que l'on veuille prêter l'oreille à ces dispositions. Si l'orgueil des Turcs ne s'y opposait point , j'aurais à combattre l'influence des Anglais.
Page 302 - Croyez au désir que j'ai de vous voir promptement rétabli et au prix que j'attache à votre estime et à votre amitié. Je crains que nous ne soyons un peu brouillés ; vous seriez injuste si vous doutiez de la peine que j'en éprouverais. Sur le sol de l'Egypte, les nuages, lorsqu'il y en a, passent...
Page 350 - Le général en chef Bonaparte est parti pour la France, le 6 fructidor au matin, sans en avoir prévenu personne : il m'avait donné rendezvous à Rosette, le 7 ; je n'y ai trouvé que ses dépêches. Dans l'incertitude si le général a eu le bonheur de passer, je crois devoir vous...
Page 352 - Telle est, citoyens directeurs, la situation «dans laquelle le général Bonaparte m'a laissé • l'énorme fardeau de l'armée d'Orient; il voyait » la crise fatale s'approcher : vos ordres , sans » doute, ne lui ont pas permis de la surmonter. » Que cette crise existe , ses lettres , ses instruc» tions, sa négociation entamée, en font foi: elle » est de notoriété publique, et nos ennemis sem» blent aussi peu l'ignorer que les Français qui i sont en Egypte.
Page 460 - ... jusqu'à ce que j'aie reçu du commandant en chef de la flotte anglaise dans la Méditerranée une lettre directement contraire à celle qu'il ma adressée le 8 janvier, et que j'aie entre les mains les passeports signés par ceux qui ont le droit d'en accorder. D'après cela, toutes conférences ultérieures entre nos commissaires deviennent inutiles, et les deux armées doivent, dès cet instant, se considérer comme en état de guerre. La loyauté que j'ai apportée dans l'exécution ponctuelle...
Page 355 - ... changé , et la paix avec la Porte peut seule , ce me semble , nous offrir une voie honorable pour nous tirer d'une entreprise qui ne peut plus atteindre l'objet qu'on avait pu s'en proposer. Je n'entrerai point, citoyens directeurs, dans le détail de toutes les combinaisons diplomatiques que la situation actuelle de l'Europe peut offrir, ils ne sont point de mon ressort. Dans la détresse où je me trouve , et trop éloigné du centre des...
Page 459 - Le 19 mars, le général en chef écrivit dans ces termes au grand vizir : -L'armée dont le commandement m'est confié ne trouve pas, dans les propositions qui m'ont été faites de la part de Votre Altesse, une garantie suffisante contre les prétentions injurieuses et l'opposition formelle du gouvernement anglais à l'exécution de notre traité; en conséquence, il a été résolu ce matin, au conseil de guerre, que ces propositions seraient rejetées et que la ville du Caire ainsi que...
Page 48 - Soldats de la liberté , il faut que les brigands de la Vendée soient exterminés avant la fin du mois d'octobre ! Le salut de la patrie l'exige ; l'impatience du peuple français le commande ; son courage doit l'accomplir.
Page 447 - J'ai donné des ordres à mes plénipotentiaires de ne rompre les négociations que dans le cas où l'on proposerait des articles qui pussent compromettre notre gloire ou notre sûreté; mais je n'ai fait cette démarche qu'après m'être éclairé du conseil des officiers-généraux qui m'entouraient.
Page 297 - D'ailleurs les Anglais ont eu le désintéressement de tout rendre aux prisonniers , et de ne point souffrir qu'il leur soit soustrait un iota. Il n'en a pas été de même à l'égard de nos officiers de terre; personne n'a plaidé leur cause; et trop fiers sans doute pour la plaider eux-mêmes, dans cette circonstance, ils arrivent ici nus; et la plupart d'entre eux, plutôt que de se rendre , ont préféré de se jeter à la mer.

Bibliographic information