Mémoires de M. le comte de St. Germain ...

Front Cover
M.M. Rey, 1779 - Military art and science - 320 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 105 - Ils font plus habitués au travail, fàvent y mettre plus de méthode &plus d'ordre, s'astreignent davantage aux formes , & n'ayant aucun préjugé ils ne peuvent être entraînés par leurs propres idées; ils font au contraire obligés de recourir aux lumieres des autres. Vous avez la démonftration fous vos yeux dans le département de la Marine. Tel Officier général de Marine qu'on eût choifi pour remplir cette place n'auroit jamais eu la même fàgefiè, ni par conféquent les mêmes fuccès.
Page 47 - ... suffrages. Ce n'est pas que je ne sois persuadé que M. de SaintAuban n'ait des talents et de l'expérience, mais il m'a paru, par tous les mémoires qu'il m'a donnés, qu'il avait le défaut de tous les vieux officiers...
Page 7 - TePprit , une conception rapide & facile , une mémoire qui n'a jamais rien oublié, une grande habileté à faifir le vrai point des affaires & à les manier avec dextérité ; un caractere doux porté à l'indulgence , à la bienfaifance ; mais léger , mais capable de facrifier de grands intérêts à un bon mot ; poffédant...
Page 109 - A ces vertus de l'ame il ajoute des talens réels , des connoiffances étendues, une infime^ tion, une érudition immenfe & la pratique non interrompue d'un métier qu'il a toujours fait avec goût & avec plaifir. Un tel homme fera donc d'une reflburce précieufe dans un tribunal femblable, foit feulement comme fimple membre, foit qu'on voulût le charger de fonctions plus importantes. Si l'on perfiftoit à vouloir prendre le Secrétaire d'Etat Raporteur parmi les militaires (ce qui eft abfolument...
Page 259 - Elle ne produira aucun effet, & vous tne permettrez de vous oblèrver que ce n'eft pas par des lettres qu'on rétablit l'ordre , mais bien par des exemples. D'ailleurs, vous confondez par- là l'innocent avec le coupable. Je ne vois donc pas quel intérêt on peut avoir de bien faire. Il ya bientôt 40 ans que je fers; j'ai fait deux guerres; j'ai...
Page 185 - Il serait à souhaiter sans doute que l'on pût former les armées d'hommes sûrs, bien choisis et de la meilleure espèce ; mais pour former une armée il ne faut pas détruire une nation, et ce serait la détruire que d'en enlever ce qu'elle a de meilleur. Dans l'état actuel des choses, les armées ne peuvent être composées que de la bourbe des nations et de tout ce qui est mutile à la société.
Page 233 - La peine de mort ne devroit être ftatuée que fur les crimes atroces. Les galeres de terre pour les délits moindres que ces premiers , &, comme le François abhorre les coups de bâtons prefqu'à l'égal de la mort, voilà un grand moyen de le contenir fans le détruire. Ils pourroient être infligés jufqu'à un certain point pour les délits qui ne méritent ni la mort ni les galeres de terre. Mais on allégue contre les galeres de terre la grande dépenfe qu'elles occafloneroient.
Page 8 - Prince , je le trouvai plein d'une bonté féduifante ; tous les mouvemens de fon ame l'entralnoient vers la juftice & la bienfaifance, & il ne refpiroit que l'amour de la vertu & du bien. Je ne devois donc pas prévoir qu'il viendroit un tems où tous les malveillans , qui étoient en grand nombre, parviendroient au fuccès de leurs vues...
Page 140 - C'efl un. corps deftiné à vivre dans la peine & le' travail , dans la fobriété & dans la privation ; il ne faut donc rien- y admettre qui puifle lui infpirer des mœurs contraires.
Page 77 - H y zvoit dans l'ancienne conftitution 24* débouchés de Colonels ; il y en a actuellement 309. Les débouchés dans ce genre font donc augmentés de 67 places. Je penfe qu'on ne me conteftera pas non plus l'avantage d'avoir obtenu du Roi la profcription de la peine de mort pour -les déferteurs & d'avoir trouvé dans...

Bibliographic information