Historique du 51e Régiment d'Infanterie

Front Cover
D. Pere, 1891 - 634 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 253 - SOLDATS! Je suis content de vous. Vous avez, à la journée d'Austerlitz, justifié tout ce que j'attendais de votre intrépidité; vous avez décoré vos aigles d'une immortelle gloire. Une armée de cent mille hommes, commandée par les empereurs de Russie et d'Autriche, a été, en moins de quatre heures, ou coupée ou dispersée. Ce qui a échappé à votre fer s'est noyé dans les lacs.
Page 253 - France : là, vous serez l'objet de mes plus tendres sollicitudes. Mon peuple vous reverra avec joie, et il vous suffira de dire : « J'étais à la bataille d'Austerlitz ! » pour que l'on vous réponde :
Page 262 - J'ai perdu des braves, je les regrette comme mes propres enfants, mais enfin ils sont morts au champ d'honneur en vrais soldats. Vous m'avez rendu un service signalé dans cette circonstance marquante ; c'est particulièrement à la brillante conduite du 3e corps d'armée que sont dus les résultats que vous voyez.
Page 364 - Ecossais gris, parce qu'ils montaient des chevaux do couleur grise. Ces dragons, formés en deux colonnes et chargeant avec toute la vigueur des chevaux anglais, pénètrent entre la division Alix et la division Donzelot d'un côté, entre la division Donzelot et la division Marcognet de l'autre. Abordant par le flanc les masses profondes de notre infanterie, qui ne peuvent se déployer pour se former en carré, ils s'y enfoncent sans les rompre ni les traverser, à cause do leur épaisseur, mais...
Page 447 - ... à des excès de tous genres; vous avez, en outre, à rendre le Mexique à lui-même. Quelle plus belle mission que celle-là ? Animés de cette noble ardeur qui vous a rendus si redoutables sur tant de champs de bataille, vous allez renverser tous les obstacles qui se trouveront devant vous.
Page 261 - L'EMPEREUR a également lieu d'être satisfait de ' tous les corps de la Grande-Armée : ils rivalisent tous de zèle et de gloire ; mais le 3e corps , commandé par M. le maréchal Davoust , a eu l'avantage d'être appelé , par les circonstances , à donner à la bataille d'Iéna des preuves de courage toutes particulières. Sa majesté voulant lui en témoigner toute...
Page 197 - Caldiero qu'il n'a pu enlever de front ; avec 13,000 hommes ne pouvant lutter en plaine contre 40,000, il porte son champ de bataille sur des chaussées entourées de vastes marais, où le nombre ne pourra rien, mais où le courage des têtes de colonnes décidera de tout.
Page 253 - été en moins de quatre jours ou coupée , ou « dispersée ; ce qui a échappé à votre fer s'est « noyé dans les lacs. Quarante drapeaux , les « étendards de la garde impériale de Russie...
Page 186 - ... qui, comme nous venons de le dire, s'était placée en embuscade sur leurs derrières. La surprise qu'elle leur causa augmenta leur désordre et leur perte. Le général Augereau attaqua ensuite le pont de Castiglione avec une partie de sa réserve, soutenue d'un bataillon de la...
Page 262 - Généraux, officiers et sous-officiers de mon 3e corps d'armée, j'ai voulu vous réunir pour vous témoigner moi-même toute ma satisfaction de la belle conduite que vous avez tenue à la bataille du 14. J'ai perdu des braves, je les regrette comme mes propres enfants, mais enfin ils sont morts au champ d'honneur en vrais soldats. Vous m'avez rendu un service signalé dans...

Bibliographic information