Historique abrégé du 92e Régiment d'Infanterie

Front Cover
Henri Charles-Lavauzelle, 1887 - 94 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 17 - L'Empereur n'a à se plaindre que de la trop grande impétuosité des soldats. Ainsi le 17^ d'infanterie légère arrivé devant Ulm , se précipita dans la place ; ainsi pendant la capitulation , toute l'armée voulait monter à l'assaut , et l'Empereur fut obligé de déclarer fermement qu'il ne voulait pas d'assaut. La première colonne des prisonniers faits dans Ulm , part dans ce...
Page 86 - Bitche le 1er octobre 1845; au second, pour le courage et le dévouement dont il a fait preuve en sauvant un homme qui se noyait dans la Moselle, à Metz, le 1er mai 1845.
Page 60 - XIII ft l'armée des côtes de l'Océan. Il prit part aux opérations de la Grande Armée en Autriche, en Prusse et...
Page 86 - BILECOMTE: au premier, pour le courage et le dévouement dont il a fait preuve lors d'un incendie qui a éclaté...
Page 1 - RÉGIMENT D'INFANTERIE Droits de reproduction et de traduction réserves. PETITE BIBLIOTHÈQUE DE L'ARMÉE FRANÇAISE HISTORIQUE ABRÉGÉ DU 92e RÉGIMENT D'INFANTERIE Rédigé par M.
Page 64 - Calvados. — On lit dans l'arrêté consulaire du 29 brumaire an IX, qui accorde un fusil d'honneur à ce sous-officier : « MONDAIN se conduisit d'une manière héroïque à la bataille de Rivoli, le 2o nivôse an V.
Page 63 - Le 27 avril 1799, étant en tirailleur, il fut cerné par 16 cavaliers ennemis ; sans rien perdre de son sang-froid, il se plaça derrière un arbre, en tua cinq à coups de fusil et aurait fait subir le même sort aux autres, s'ils ne s'étaient sauvés à toute bride.
Page 43 - CLERC, s'apercevant que l'ennemi se disposait à lâcher pied, se mit à sa poursuite, fit 486 prisonniers et lui enleva un grand nombre de chevaux. Cette action lui valut le grade de capitaine. Le 5 juillet, à la bataille de Wagram, la division dont...
Page 55 - Oporto, il s'élança l'un des premiers dans une redoute vigoureusement défendue par les Portugais, tua les canonniers et enleva encore trois bouches à feu. En septembre 1810, il déploya la plus grande valeur au combat de Busaco : à Sabugal.
Page 10 - A l'attaque du 27 juin, forme la tête de la colonne du centre, dont les efforts devaient se diriger sur la lunette de l'Ouest et sur la redoute Caroline. Le...

Bibliographic information