La campagne de 1805 en Allemagne: 1.-2. v. Ulm

Front Cover
Librairie militaire R. Chapelot et ce, 1904 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 14 - Tous ces détails sont inconnus de ceux qui lisent l'histoire de nos campagnes. » On ne voit qu'une armée valeureuse, des soldats dévoués rivalisant de gloire avec leurs officiers. On ignore au prix de quelles souffrances s'achètent souvent les plus éclatants succès. On ignore combien, dans une armée, les exemples d'égoïsme ou de lâcheté s'unissent aux traits de générosité et de courage.
Page 127 - ... de ses positions défensives pour se joindre à elle. Voilà tout ce que nous avons à espérer d'effectuer , avec les plus grands efforts et les plus heureux succès, jusqu'au développement des opérations coalisées. Si l'Italie, au commencement des hostilités , est le point décisif, la Suisse le devient dès que nous y avons eu des succès et que nous nous sommes avancés en Souabe. La Suisse offre à son vainqueur l'avantage de la plus courte communication entre l'Italie et l'Allemagne...
Page 504 - L'EMPEREUR vient, monsieur le maréchal , d'apprendre par le général Savary les détails de votre glorieux combat ; il reste actuellement à prendre possession d'Ulm, ce qui est important sous tous les points de vue. Sa majesté vous laisse le maître de marcher comme vous l'entendrez ; pour arriver à ce but , cernez dans la journée de demain Ultn.
Page 126 - ... vigoureuse en Italie; c'est là que nous devons l'entreprendre avec les forces supérieures de notre armée. Ici une victoire remportée nous donnerait autant de moyens d'une opération offensive contre la France, qu'une bataille perdue donnerait à ceux-ci la facilité de pénétrer dans l'intérieur des États héréditaires. Si notre position offre des difficultés, même l'impossibilité d'armer...
Page 335 - Memmingen , et qu'il a le plus grand intérêt à ne pas se séparer du Tyrol, que dans cette manœuvre il découvrirait entièrement : l'intention de l'empereur est donc que vous vous portiez aujourd'hui au pont de Guntzburg , que vous occuperez avec votre avant-garde.
Page 491 - L'Empereur dit à Excelmans qui lui apporta les drapeaux : « Je sais qu'on ne peut être plus brave que vous; je vous fais officier de la Légion-d'Honneur. » L'Empereur fit présent à la ville de Paris de huit drapeaux et de deux des pièces de canon pris dans ce combat. Après cette action brillante par laquelle s'ouvrait réellement la campagne...
Page 505 - Ne manquez pas, arrivé à Ulm , de m'envoyer tous les renseignemens possibles sur la force de l'ennemi , le nombre des corps et leur direction. L'empereur vous recommande de faire marcher et de faire donner vos divisions en masse; vous pourrez laisser la division de dragons à pied à Ulm , et, selon les circonstances , vous n'êtes autorisé à laisser à Ulm qu'une partie de cette division, et faire marcher le reste avec vous pour vous servir de réserve. Comme l'empereur va se porter à Munich,...
Page 247 - ... donc se rendre. Le prince insistait pour que les officiers et soldats eussent la faculté de retourner en Autriche. « Je l'accorde aux officiers et non aux soldats , a répondu l'empereur; car qui me garantira qu'on ne les fera pas servir de nouveau.
Page 335 - ... du moment où le maréchal Soult, le maréchal Davoust ou le maréchal Lannes auraient commencé à le joindre et à l'attaquer. Vous aurez soin cependant, monsieur le maréchal, de tenir une division à Gundelfingen , afin qu'elle vous serve d'avant-garde , si jamais d'autres circonstances décidaient l'empereur à vous faire marcher sur Ulm par Lauvingen et Albeck.

Bibliographic information