Histoire de la campagne de 1815: Waterloo: Maps

Front Cover
Lacroix, Verboeckhoven etce, 1863 - Waterloo, Battle of, Waterloo, Belgium, 1815 - 690 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 425 - Puissentils être sincères dans leurs déclarations, et n'en avoir réellement voulu qu'à ma personne. Ma vie politique est terminée , et je proclame mon fils , sous le titre de Napoléon II , empereur des Français. » Les ministres actuels formeront provisoirement le conseil de gouvernement.
Page 411 - La Chambre se déclare en permanence. Toute tentative pour la dissoudre est un crime de haute trahison; quiconque se rendrait coupable de cette tentative sera traître à la patrie et sur-le-champ jugé comme tel.
Page 158 - ... tomber à bras raccourcis sur ses derrières; cette armée est perdue si vous agissez vigoureusement, le sort de la France est entre vos mains.
Page 399 - Cependant, disait-elle en finissant, tout n'est pas perdu. Je suppose qu'il me restera. en réunissant mes forces, cent cinquante mille hommes. Les fédérés et les gardes nationaux qui ont du cœur me fourniront cent mille hommes. Les bataillons de dépôt cinquante mille. J'aurai donc trois cent mille soldats à opposer tout de suite à l'ennemi.
Page 267 - Wavrc, afin de vous rapprocher de nous, vous mettre en rapport d'opération et lier les communications, poussant devant vous les corps de l'armée prussienne qui ont pris cette direction et qui auraient pu s'arrêter à Wavre où vous devez arriver le plus tôt possible.
Page 267 - L'empereur me charge de vous prévenir qu'en ce moment Sa Majesté va faire attaquer l'armée anglaise qui a pris position à Waterloo, près de la forêt de Soignes; ainsi Sa Majesté désire que vous dirigiez vos mouvements sur...
Page 221 - Flahaut, qui arrive à l'instant, fait, connaître que vous êtes dans l'incertitude sur les résultats de la journée d'hier. Je crois cependant vous avoir prévenu de la victoire que l'Empereur a remportée. L'armée prussienne a été mise en déroute, le général Pajol est à sa poursuite sur les routes de Namur et de Liège.
Page 132 - Flahaut, qui vous porte la présente lettre ; le major général a dû vous donner des ordres ; mais vous recevrez les miens plus tôt, parce que mes officiers vont plus vite que les siens. Vous recevrez l'ordre de mouvement du jour; mais je veux vous écrire en détail, parce que c'est de la plus haute importance. « Je porte le maréchal Gronchy, avec les 5...
Page 40 - Lachaise jusqu'à la Seine, la droite était appuyée à des ouvrages établis à l'Etoile , sous le canon de Vincennes, et à des redoutes dans le parc de Bercy. Une caponnière de huit cents toises joignait la barrière du Trône à la redoute de l'Etoile. Cette caponnière se trouva toute construite; la chaussée était élevée et revêtue par deux bonnes murailles. Ces ouvrages étaient entièrement terminés et armés de six cents pièces de canon au i...
Page 133 - Selon les circonstances, j'affaiblirai l'une ou l'autre aile en augmentant ma réserve. » Vous sentez assez l'importance attachée à la prise de Bruxelles. Cela pourra d'ailleurs donner lieu à des accidents , car un mouvement aussi prompt et aussi brusque isolera l'armée anglaise de Mons, Ostende, etc.

Bibliographic information