Texte

Front Cover
R. Chapelot & cie, 1905 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page cxxi - Aucun citoyen ne pourra être promu aux emplois qui viendront à vaquer, depuis le grade de caporal jusqu'à celui de général en chef dans les armées de la République, s'il ne sait lire et écrire.
Page clviii - J'ajoute aux noms des patriotes que j'ai nommés (ceux du) citoyen Galtniche... du citoyen Buonaparte: général, chef de l'artillerie, d'un mérite transcendant. Ce dernier est Corse ; il ne m'offre que la garantie d'un homme de cette nation, qui a résisté aux caresses de Paoli, et dont les propriétés ont été ravagées par ce traître. Hoche est arrivé et fait route pour Paris. Ricord et sa femme t'embrassent.» — Lettre ayant fait partie de la collection Benjamin Fillon, pièce n
Page ccxv - Selon tous les principes de la guerre , une » colonne de 4,000 hommes ne devrait pas être aban» donnée sans aucune communication avec les autres » divisions de l'armée; le général en chef l'avait si bien » senti , que son instruction , qui avait été discutée et » adoptée, embrassait tout le système du territoire depuis » Saorgio à Oneglia ; il avait prévu tous les événements » et avait tracé des marches différentes. » En supposant que vous eussiez pensé que l'on ne » devait...
Page ccclxx - ... pas au lendemain vos délibérations sur un objet qui doit procurer à la République de si grands avantages, et donner à l'Europe le spectacle d'un tyran étranger détrôné par un peuple philosophe. Nous revenons sur l'idée principale de cette lettre, nous la rendons en peu de mots...
Page cxxii - ... des campagnes en proie à la plus affreuse ignorance. Les défenseurs de la patrie se sont parfaitement conduits ; ils n'ont touché à aucune image dans un pays où le pinceau de la superstition a couvert toutes las murailles.
Page cli - Loano, ce qui serait assurément chose facile, nous aurions toutes les denrées de 15 à 20 francs meilleur marché. Les corsaires de ces deux repaires de brigands troublent la navigation des Génois d'une manière incroyable et la République de Gênes est sur ce point d'une indifférence bien blâmable.
Page dlii - Robespierre le 16 juin, ne peut nous être favorable que par la crainte. Il faut donc, loin de chercher à le flatter ou à le gagner, exiger de lui des marques éclatantes d'estime pour la République et pour ses armées. » Ce fut l'objet d'une mission spéciale que Robespierre le jeune et le représentant Ricord confièrent à Bonaparte. Il la remplit du 15 au 21 juillet.
Page cxxii - ... qui sont les dupes des imposteurs; ils n'attaquent point les préjugés de vive force; le froc et la guimpe, jadis si ridicules en France et maintenant anéantis...
Page ccxlii - ... plats seront prêts à joindre les vaisseaux dès que le vent leur permettra de. remonter la rivière. Je ne puis comprendre pourquoi un nombre de pilotes plus considérable ne s'est pas rendu auprès de vous. Le gouverneur a envoyé chercher immédiatement ceux que recommandait le capitaine Lilly. J'ai l'honneur de vous adresser copie d'une lettre que je viens de recevoir de lord Cornwallis. Je l'ai prévenu, en y répondant, de mon désir qu'avant la conférence . des commissaires il envoyât...
Page dvii - ... par et d'après l'avis des Généraux. V. La conservation et la défense du Piémont étant du plus pressant intérêt, les deux armées y concourront efficacement, en se combinant sur les mesures les plus propres à empêcher que l'ennemi n'y pénètre ou ne vienne à s'y établir, il est convenu que l'armée de Sa Majesté Sarde sera spécialement chargée de défendre les montagnes et les différents passages tant du côté des Alpes que du côté de la Comtée de Nice; que le corps d'armée...

Bibliographic information