Murat et la question de l'unité italienne en 1815 ...

Front Cover
la paix, P. Cuggiani, 1898 - Italy - 113 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 82 - les conditions que vous êtes chargé de m'offrir. Je n'y vois qu'une abdication pure et simple, sous la seule condition qu'on me permettra de vivre dans un esclavage éternel et sous l'action arbitraire d'un gouvernement despotique. Où est ici la modération et la justice? Où sont les égards dus à un monarque
Page 83 - Lorsqu'on vous remettra cette lettre, j'aurai déjà fait bon chemin vers ma destination. Ou je réussirai, ou je terminerai mes malheurs avec ma vie. J'ai bravé mille et mille fois la mort en combattant pour ma patrie; ne me serait-il pas permis de la braver une fois pour moi-même? Je frémis seulement pour le sort de ma famille.
Page 49 - L'heure est venue où doivent s'accomplir les grandes destinées de l'Italie. La Providence vous appelle enfin à être une nation indépendante. Des Alpes au détroit de Sicile qu'un seul cri s'élève: l'Indépendance de l'Italie!
Page 83 - Ils m'ont tous conservé leur affection ainsi que toutes les autres classes de mes sujets bien-aimés. Je n'ai point abdiqué; j'ai le droit de reconquérir ma couronne, si Dieu m'en donne la force et les moyens. Mon existence sur le trône de Naples ne pourrait plus être
Page 7 - braccio. Carlo, se il tuo valor quest'idra uccide Che fa con tanti capi al mondo guerra, Se questo Gerion da te s'atterra Che Italia opprime, io vo
Page 54 - O delle imprese alla più degna accinto, Signor, che la parola hai proferita Che tante etadi indarno Italia attese
Page 83 - Hélène. L'Angleterre et l'Autriche pourront au contraire retirer de moi quelques avantages qu'elles espèrent en vain du souverain qu'elles ont mis à ma place sur le trône de Naples. „ Je me livre à ces particularités, M.
Page 82 - Où est ici la modération et la justice? Où sont les égards dus à un monarque malheureux qui a été formellement reconnu par toute l'Europe et qui, dans un moment
Page 11 - chiamavano, fu nel rappresentare a essi i bisogni del popolo e nel proporre innovazioni e miglioramenti alla legislazione civile e criminale, all'amministrazione

Bibliographic information