Le régiment de La Fère et le 1er régiment d'artillerie, 1670-1900

Front Cover
Berger-Levrault, 1906 - 432 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 72 - L'on y danse trois fois par semaine ; on y joue aux battoirs deux fois, et le reste du temps est employé aux quilles, aux barres, à faire des armes. Les plaisirs y régnent; tous les soldats ont la haute paye ; bien récompensés; des places de gardes d'artillerie, d'officiers de fortune à soixante livres par mois d'appointements.
Page 11 - Un soldat du régiment des fusiliers, qui travaillait à la tranchée, y avait posé un gabion ' ; un coup de canon vint qui emporta son gabion ; aussitôt il en alla poser à la même place un autre qui fut sur-le-champ emporté par un autre coup de canon. Le soldat sans rien dire en prit un troisième, et l'alla poser ; un troisième coup de canon emporta ce troisième gabion.
Page 11 - Les grenadiers du régiment des gardes françoises et ceux des gardes suisses se sont entre autres extrêmement distingués. On raconte plusieurs actions particulières, que je vous redirai quelque jour, et que vous entendrez avec plaisir; mais en voici une que je ne puis différer de vous dire et que j'ai ouï conter au roi même. Un soldat du régiment des fusiliers, qui...
Page 83 - Je jure d'employer les armes remises en mes mains, à la défense de la patrie, et à maintenir contre tous les ennemis du dedans et du dehors, la constitution décrétée par l'assemblée nationale ; de mourir plutôt que de souffrir l'invasion du territoire français par les troupes étrangères, et de n'obéir qu'aux ordres qui seront donnés en conséquence des décrets de l'assemblée nationale.
Page 54 - ... et la présente n'étant pour autre fin, je prie Dieu qu'il vous ait, Monsieur le comte de Stainville, en sa sainte garde.
Page 258 - J'y dirigeai le feu de mes quatre pièces de campagne , et à l'instant le plus grand trouble s'y manifesta. Dans ce moment, des masses énormes de cavalerie sortirent des deux côtés de derrière les collines , et assaillirent à la fois mes deux flancs et ma queue. J'eus besoin de toute la solidité de mon infanterie ; pas un homme ne se montra faible. Nos tirailleurs, qui n'étaient...
Page 258 - Sur la ligne des angles morts des bataillons, l'artillerie vomissait la mitraille. Les masses ennemies furent arrêtées et se mirent à tourbillonner. J'accélérai leur retraite et j'augmentai leur désordre en retournant sur elles mes quatre pièces de campagne qui marchaient en tête du système. Dès que je vis que les efforts de l'ennemi sur mes flancs étaient brisés, je continuai ma marche en avant. La grande butte fut enlevée, et la conversion sur les camps s'opéra.
Page 144 - ART. 2. — Les canonniers pointeurs les plus adroits, qui dans une bataille rendront le plus de services , recevront des grenades d'or, qu'ils porteront sur le parement de leur habit.
Page 134 - La nuit dernière l'ennemi nous a surpris quelques pièces d'artill«rie au bivouac , et elles étaient sous la garde du brave général Guyot, commandant les chasseurs à cheval de la garde ! A Surville , au moment le plus chaud du combat , les batteries ont manqué de munitions; et cette négligence, qui est un crime selon les lois rigoureuses de l'artillerie, semble retomber sur un de nos officiers d'artillerie les plus distingués , sur le général Digeon ! La forêt de Fontainebleau vient d'être...
Page 247 - J'ai été satisfait de votre conduite et de vos services. Vous soutiendrez la bonne opinion que j'ai conçue de vous, en servant le nouveau Souverain de la France avec la même fidélité et le même dévouement que vous m'avez montrés.

Bibliographic information