Histoire de la guerre de la Péninsule sous Napoléon: précédée d'un tableau politique et militaire des puissances belligérantes, Volume 2

Front Cover
Baudouin frères, 1827 - France - 1206 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 282 - moins des avantages égaux à ceux dont jouissent, dans ses états respectifs , les nations les plus favorisées. Les deux puissances s'engagent à faire dès à présent cause commune pour réprimer et anéantir les maximes adoptées par quelque pays que ce soit qui contrarieraient leurs principes actuels, et porteraient atteinte à la sûreté du pavillon neutre et
Page 279 - le besoin qu'elle en a ; et imposera à l'autre puissance l'obligation de les disposer sans qu'il soit nécessaire d'entrer dans aucune discussion relative à la question si la guerre qu'elle se propose est offensive ou défensive ; ou sans qu'on puisse demander aucune explication quelconque qui tendrait à éluder le plus prompt et le plus exact accomplissement de ce qui est stipulé.
Page 390 - novembre prochain au plus tard, pour être prêt à entrer en Espagne, à l'effet de se rendre en Portugal, dans le cas où les Anglais y enverraient des renforts ou le menaceraient d'une attaque. Néanmoins, ce nouveau corps n'entrera en Espagne que lorsque les deux hautes parties contractantes auront été mutuellement
Page 278 - légers, tous équipés, armés , approvisionnés de vivres pour six mois et appareillés pour un an. Ces forces navales seront rassemblées par la puissance requise dans celui de ses ports qui aura été désigné par la puissance requérante. Art. IV. Dans le cas
Page 293 - de votre gloire, soyez vos propres instigateurs ; devenez les pères du peuple au nom duquel je parle ; que ce que vous lui devez vous fasse souvenir de ce que vous vous devez à vous-mêmes, à votre honneur et à la religion sainte que vous professez. » Au palais royal de Saint-Laurent, le 6 octobre
Page 280 - navires séjourneront sur son territoire ou dans ses ports, elle leur fournira de ses magasins ou arsenaux tout ce qui leur sera nécessaire de la même manière et au même prix qu'à ses propres troupes ou navires. Art. X. La puissance requise remplacera
Page 349 - de n'avoir pas encore tiré un coup de » fusil. Ne les y forcez pas. Je crois que vous » auriez tort. » LE Portugal était conquis, et le prince régent ne savait pas même que les troupes étrangères fussent entrées sur son territoire. Depuis que la légation française et l'ambassade espagnole
Page 276 - ont résolu de former un traité d'alliance offensive et défensive pour tout ce qui concerne les avantages et la commune défense des deux nations ; et ils ont chargé de cette négociation importante, et donné leurs pleins pouvoirs ; savoir : le Directoire exécutif de la république française, au citoyen Dominique-Catherine
Page 386 - grand-maréchal de notre palais, etc., etc., en vertu des pleins-pouvoirs que nous lui avons donnés à cet effet, avec don Eugène Izquierdo de Ribera y Lezaun, conseiller d'état honoraire de SM le roi d'Espagne , muni également de pleins-pouvoirs de son souverain, lequel traité est conçu ainsi qu'il suit : SM l'empereur des Français, roi
Page 303 - Eh ! Sire , la bombe ! — Eh » bien ! reprit le roi, qu'a de commun la bombe avec la » lettre que je vous dicte?.... Continuez.

Bibliographic information