Historique du cent vingtième Régiment d'infanterie, 1808-1814 -- 1870-1892

Front Cover
A. Dury, 1892 - Franco-Prussian War, 1870-1871 - 485 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 267 - Daga et d'y établir des postes. Cette division n'avait pu emporter que très-peu de munitions, faute de moyens de transport. Elles étaient en partie consommées, et elle ne savait comment les remplacer. Sa position pouvait devenir à chaque instant plus critique si l'ennemi s'occupait d'elle sérieusement; tandis que, si elle restait ainsi isolée , elle demeurait tout à fait étrangère aux événements importants qui allaient se passer sur le plateau de la Castille.
Page 400 - J'ai l'honneur d'être avec un profond respect, Monseigneur, de Votre Excellence, le très humble et très obéissant serviteur.
Page 268 - Arapiles; je donnai ordre au général Bonnet de faire occuper celui qui appartenait à la position que nous devions prendre. Ses troupes le firent avec promptitude et dextérité. L'ennemi fit occuper le sien, mais il était dominé par le nôtre, à la distance de deux cent cinquante toises. Je destinai ce mamelon...
Page 347 - Garonne ; ainsi, demain matin, il fera occuper, par des troupes de la 2"" division, les ouvrages qui ont été construits sur ce pont (celui de la route d'Alby), lesquels il fera armer par l'artillerie de la 2™' division, et il donnera des ordres pour que tous ces ouvrages soient sur-le-champ préparés et iK'rfectionnés.
Page 267 - Là, ayant appris que l'armée de Portugal était en présence de l'armée anglaise et qu'elle était au moment de combattre, il n'hésita pas à se mettre en mouvement et à la rejoindre. « Fort de ce secours important, de l'augmentation que ma cavalerie venait d'avoir, n'ayant plus rien de positif de l'armée du Nord, instruit, d'ailleurs, de la marche de l'armée de Galice, qui, sous peu de jours, devait nécessairement me forcer à un détachement pour l...
Page 267 - Bonet calculant, dans cet état de choses, et considérant d'après la connaissance qu'il a du pays, qu'il est beaucoup plus facile d'y rentrer que d'en sortir, lorsque l'ennemi veut s'opposer à l'entrée ou au départ, il se décida à évacuer cette province et à aller prendre position à Reynosa. Là...
Page 354 - MM. les lieutenants-généraux de tenir sévèrement la main à ce que le mouvement s'opère dans le plus grand ordre et en silence, que personne ne reste en arrière, même des blessés, et que dans la nuit il ne soit point fait de batteries.
Page 348 - A'Âlby, où elle se tiendra prête à se porter sur le plateau de Calvinet, au premier ordre. A cet effet, le général d'Armagnac ira, au point du jour, reconnaître le chemin par où il devra déboucher, lequel doit le conduire en avant de la grande redoute qui est sur le plateau ; mais comme le 3i • d'infanterie légère, qui fait partie de la 2° division, est chargé de défendre le couvent des Minimes , et qu'il ne conviendrait pas de le déplacer, M.
Page 347 - Le général Soult qui lui a tenu tête avec sa cavalerie , a observé que la colonne était très profonde ; cependant il n'ya pas eu d'engagement. Je fais occuper, comme avant-poste, Launaguet, ainsi que les hameaux et maisons qui sont à hauteur de cet endroit, entre la Garonne et l'Ers. Je lais aussi occuper St.-Geniès et La Peyrouse, jusqu'à la Giron.

Bibliographic information