Dictionnaire militaire: ou, Recueil alphabetique de tous les termes propres à l'art de la guerre, sur ce qui regarde la tactique, le génie, l'artillerie, la subsistance des troupes, & la marine. On y a joint l'explication des travaux, qui servent à la construction, à l'attaque & à la défense des places; & des détails historiques sur l'origine & la nature des differentes especes, tant d'offices militaires anciens & modernes, que des armes qui ont été en usage dans les differens tems de la monarchie ...

Front Cover
Chez David fils, 1746 - Military art and science
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

vu JANVIER 2010

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 475 - La ration de vivres pour un cavalier auffi en' route , eft de trente- fix onces de pain , d'une pinte & demie de vin , ou d'un pot & demi de cidre our de bierre , mefure de Paris , 6k de deux livres de viande.
Page 81 - ... qui ne s'élève pas plus que le pont. On fait jouer le gouvernail, ou avec une barre ou sans barre, parce que celui qui gouverne le peut faire tourner aisément de dessus le pont.
Page 368 - Si toutefois les effets naufragés ont été trouvés en pleine mer ou tirés de son fond , la troisième partie en sera délivrée incessamment et sans frais, en espèces ou en deniers, à ceux qui les auront sauvés...
Page 70 - ... dont le bout étoit armé d'une tête de fer fondu , proportionnée au refte , & de la figure de celle d'un Bélier; ce qui lui fit donner ce nom, à caufe qu'elle heurtoit les murailles , comme le Bélier fait de fa tête tout ce qu'il rencontre.
Page 159 - Colonne eft un corps d'infanterie ferré &i/uj>pr(JJe,c'efa à-dire un corps rangé 1 ur un quarré long , dont le front eft beaucoup moindre que la hauteur , qui n'eft pas moins redoutable par la pefanteur de fon choc , que par la force avec laquelle il perce & réfifte également par tout , & contre toutes fortes d'efforts.
Page 320 - Polybe , fe fauvaàtoute bride dès le commencement du combat , & fe retira dans la ville de Pydne , fous prétexte d'aller faire un facrifice à Hercule, comme fi Hercule étoit un Dieu à recevoir les timides...
Page 359 - Si d'être maître des hauteurs , à mefure qu'on avance il faut fçavoir fi l'Ennemi après avoir quitté un paflâge pour aller à l'autre ne peut pas gagner le chemin que nous prenons par d'autres vallées , ou par le revers des autres montagnes pour s'emparer des pas ou des chemins que nous avons abandonnés pour aller à lui , ou pour l'empêcher d'entrer plus avant dans le pays. Il y a d'ailleurs des vallées qui n'ont point...
Page 388 - Ville d'Ulm en Suabe , porta fes Troupes pendant une nuit avec une diligence incroyable à une demi -lieue de cette Ville , où après avoir...
Page 182 - Pais , où l'on porte la guerre , qu'un grand Capitaine peut prévoir les événemens de toute une campagne , & s'en rendre pour ainfi dire le Maître...
Page 29 - B , & le poids , qui eft à l'extrémité du talon , fait que le côté du fer eft toujours plus long que vers le talon...

Bibliographic information