Brienne

Front Cover
A. Colin, 1897
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 310 - Je n'ai d'autres ressources ici que de travailler. Je ne m'habille que tous les huit jours; je ne dors que très peu depuis ma maladie; cela est incroyable. Je me couche à dix heures, et je me lève à quatre heures du matin.
Page 355 - Saint-André, qui a commandé l'école d'Auxonne avant la révolution, la somme de 100,000 (cent mille francs) comme souvenir de reconnaissance pour les soins que ce brave général a pris de nous, lorsque nous étions comme lieutenant et capitaine sous ses ordres.
Page 292 - Quels plaisirs ne goûterai-je pas à revoir dans quatre mois et mes compatriotes et mes parents! Des tendres sensations que me fait éprouver le souvenir des plaisirs de mon enfance, ne puis-je pas conclure que mon bonheur sera complet?
Page 25 - Un lieutenant-général d'infanterie, traversant les montagnes, discourait avec un berger sur l'ingratitude de ses compatriotes : il lui faisait l'énumération des bienfaits de l'administration française. « Du temps » de votre Paoli vous payiez le double. » — Cela est vrai, monseigneur, mais » nous donnions alors, vous prenez
Page 184 - Mars. 11 n'avait donc détruit la fondation de Paris du Verney que pour la rétablir et en faire une Ecole militaire supérieure. Le 17 juillet 1777 paraissait l'ordonnance du roi : Sa Majesté voulait, disait-elle, multiplier les avantages d'une seconde éducation en faveur de la noblesse qui se destinait aux armes et lui faciliter l'entrée comme l'apprentissage du service ; elle, appelait donc à Paris l'élite des élèves des écoles royales militaires, âgés au 1er octobre de treize ans au...
Page 229 - C'est pour moi une nouvelle occasion de m'affliger de la force des circonstances qui m'a dirigé dans une autre carrière, où je me trouve si loin de celle des sciences.
Page 357 - ... de deux cents hommes, j'ai « été occupé. Cette marque inouïe de faveur a un peu « irrité contre moi les capitaines qui prétendent que « c'est leur faire tort que de charger un lieutenant « d'une besogne si essentielle et que lorsqu'il ya plus « de trente travailleurs, il doit y avoir un d'eux. » Mes camarades aussi montrent un peu de jalousie; « mais tout cela se dissipe. Ce qui m'inquiète le plus, « c'est ma santé qui ne me paraît pas trop bonne.
Page 132 - Votre lettre, comme vous pensez bien, ne m'a pas fait beaucoup de plaisir ; mais la raison et les intérêts de votre santé et de la famille, qui me sont fort chers, m'ont 1.
Page 274 - Dans chaque compagnie, un capitaine en premier et trois officiers subalternes, un lieutenant en premier, un lieutenant en second et un lieutenant en troisième.
Page 266 - Monsieur, lui dit-on, vous êtes élève du roi; il faut vous en souvenir et modérer votre amour pour la Corse, qui, après tout, fait partie de la France.

Bibliographic information