Pratique de la voie tibétaine: au-delà du matérialisme spirituel

Front Cover
Ed. du Seuil, 1976 - Spiritual life - 246 pages
Pratique de la voie tibétaine est une série de causeries données par Chögyam Trungpa Rimpoché, la seule haute autorité spirituelle tibétaine à résider de façon permanente en Occident ; il est considéré, dans le bouddhisme tibétain, comme la onzième incarnation du Trungpa Tulku. A l'issue d'une éducation longue et difficile, il fut initié et couronné comme héritier des lignées de Milarépa et de Padmasambhava. Après l'arrivée des troupes chinoises au Tibet, en 1959, il étudie trois ans en Inde et quatre ans à Oxford. Il fonde ensuite le premier centre bouddhiste tibétain d'étude et de médiation dans l'hémisphère occidental, à Samyê-Ling, en Ecosse. En 1970, Trungpa visite les Etats-Unis et décide d'y fixer sa résidence. Il enseigne à l'université du Colorado. " Un certain nombre de voies de traverse conduisent à une version distordue, égocentrique, de la vie spirituelle. Nous pouvons nous illusionner en pensant que nous nous développons spirituellement, alors qu'en fait nous usons de techniques spirituelles pour renforcer notre ego. Cette distorsion fondamentale mérite le nom de matérialisme spirituel. Chögyam Trungpa

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information