Le Mal

Front Cover
Gallimard, 1988 - Good and evil - 290 pages
Pourquoi le mal ? Cette interrogation a été pendant des siècles au coeur de la réflexion philosophique, théologique et morale. Mais aujourd'hui? Il semble que la "banalité du mal", selon la formule de Hannah Arendt, nous conduise à le relativiser en lui cherchant des explications individuelles ou sociologiques. Est-il vrai que "nul n'est méchant volontairement"? Ne serait-ce pas plutôt, comme l'indiquait Sartre, que certains hommes ont besoin d'infliger le mal pour se sentir exister? A cette réflexion ont contribué des historiens, des théologiens, des spécialistes de l'art ou de la littérature et des psychanalystes. On y traite de Méduse et de l'Inquisition, de Diderot et de Baudelaire, de la lèpre et du crime, du mauvais oeil, de la mauvaise langue et de la mauvaise graine, et de l'extermination des rats...

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information